local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Articles

  • Les effets de la crise économique sur les inégalités de genre - Avril 2015

    A propos des conséquences de la crise économique actuelle sur les inégalités de genre, nous pouvons nous poser trois questions :
    Évaluer aujourd’hui les effets de la crise économique qui commence en 2007-2008 pose la question de la pertinence des documents statistiques disponibles (on utilisera ici les données publiées par l’INSEE) et des enseignements macro-économiques et sociaux que l’on peut en tirer (taux d’activité, emploi, revenus et niveau de vie... L’étude d’une période aussi brève (les (...)

  • Zone euro, en sortir ou pas ? Faux dilemme ou vraie question ? - Avril 2015

    Au regard des politiques néolibérales et d’austérité menées dans la zone euro, les débats sur la sortie ou pas de la monnaie unique, dans un contexte de crise systémique, est-il le débat essentiel que doivent porter les forces de transformation sociale ? Si oui, quelles conséquences économiques et sociales ? Si non, quelle politique alternative ?
    [...]
    Pour télécharger cette note, cliquez sur l’image ou dans "Documents (...)

  • Les niches fiscales - Mars 2013

    Selon la Cour des Comptes les niches fiscales (appelées dépenses fiscales en Finances Publiques), sont des mesures dérogatoires par rapport à des normes fiscales de référence (le droit commun), engendrant des pertes de recettes pour l’Etat (et permettant aux bénéficiaires de payer moins d’impôts). Elles constituent un manque à gagner pour l’Etat. Ces mesures dérogatoires peuvent prendre des formes diverses : exonérations, abattements sur l’assiette du prélèvement, déductions et charges, réductions et (...)

  • Les niches fiscales - Mars 2013

    Selon la Cour des Comptes les niches fiscales (appelées dépenses fiscales en Finances Publiques), sont des mesures dérogatoires par rapport à des normes fiscales de référence (le droit commun), engendrant des pertes de recettes pour l’Etat (et permettant aux bénéficiaires de payer moins d’impôts). Elles constituent un manque à gagner pour l’Etat. Ces mesures dérogatoires peuvent prendre des formes diverses : exonérations, abattements sur l’assiette du prélèvement, déductions et charges, réductions et (...)

  • Les niches fiscales - Mars 2013

    Selon la Cour des Comptes les niches fiscales (appelées dépenses fiscales en Finances Publiques), sont des mesures dérogatoires par rapport à des normes fiscales de référence (le droit commun), engendrant des pertes de recettes pour l’Etat (et permettant aux bénéficiaires de payer moins d’impôts). Elles constituent un manque à gagner pour l’Etat. Ces mesures dérogatoires peuvent prendre des formes diverses : exonérations, abattements sur l’assiette du prélèvement, déductions et charges, réductions et (...)

  • Les niches fiscales - Mars 2013

    Selon la Cour des Comptes les niches fiscales (appelées dépenses fiscales en Finances Publiques), sont des mesures dérogatoires par rapport à des normes fiscales de référence (le droit commun), engendrant des pertes de recettes pour l’Etat (et permettant aux bénéficiaires de payer moins d’impôts). Elles constituent un manque à gagner pour l’Etat. Ces mesures dérogatoires peuvent prendre des formes diverses : exonérations, abattements sur l’assiette du prélèvement, déductions et charges, réductions et (...)

  • La crise de la dette publique - Octobre 2012

    De multiples affirmations de « bon sens » sont avancées depuis de nombreuses années par les « experts » comme de postulats économiques incontournables tels : « Les Etats ne peuvent plus longtemps vivre audessus de leurs moyens », « aucun ménage ne pourrait être endetté de la sorte », constats appelant comme une évidence la réduction des dépenses publiques : « Il faut payer la dette »…
    Qu’en est-il ?
    La dette publique est constituée par le total des engagements financiers sous forme d’emprunt pris et en cours (...)

  • La crise de la dette publique - Octobre 2012

    De multiples affirmations de « bon sens » sont avancées depuis de nombreuses années par les « experts » comme de postulats économiques incontournables tels : « Les Etats ne peuvent plus longtemps vivre audessus de leurs moyens », « aucun ménage ne pourrait être endetté de la sorte », constats appelant comme une évidence la réduction des dépenses publiques : « Il faut payer la dette »…
    Qu’en est-il ?
    La dette publique est constituée par le total des engagements financiers sous forme d’emprunt pris et en cours (...)

  • La crise de la dette publique - Octobre 2012

    De multiples affirmations de « bon sens » sont avancées depuis de nombreuses années par les « experts » comme de postulats économiques incontournables tels : « Les Etats ne peuvent plus longtemps vivre audessus de leurs moyens », « aucun ménage ne pourrait être endetté de la sorte », constats appelant comme une évidence la réduction des dépenses publiques : « Il faut payer la dette »…
    Qu’en est-il ?
    La dette publique est constituée par le total des engagements financiers sous forme d’emprunt pris et en cours (...)

  • La crise de la dette publique - Octobre 2012

    De multiples affirmations de « bon sens » sont avancées depuis de nombreuses années par les « experts » comme de postulats économiques incontournables tels : « Les Etats ne peuvent plus longtemps vivre audessus de leurs moyens », « aucun ménage ne pourrait être endetté de la sorte », constats appelant comme une évidence la réduction des dépenses publiques : « Il faut payer la dette »…
    Qu’en est-il ?
    La dette publique est constituée par le total des engagements financiers sous forme d’emprunt pris et en cours (...)

  • Les paradis fiscaux : le coeur de la finance libéralisée et mondialisée - Mai 2012

    MAI 2012
    Des territoires sans lois
    Le terme « paradis fiscal » est attribué aux territoires, aux Etats, aux juridictions ou entités territoriales rattachées à un autre Etat, qui ont retenu un système fiscal particulièrement favorable pour les personnes physiques ou morales localisées dans ces territoires y compris lorsque l’activité est effectuée hors de ces territoires.
    Aux avantages fiscaux accordés par les législations et les règlementations de ces territoires s’ajoutent le secret bancaire (...)

  • Les paradis fiscaux : le coeur de la finance libéralisée et mondialisée - Mai 2012

    MAI 2012
    Des territoires sans lois
    Le terme « paradis fiscal » est attribué aux territoires, aux Etats, aux juridictions ou entités territoriales rattachées à un autre Etat, qui ont retenu un système fiscal particulièrement favorable pour les personnes physiques ou morales localisées dans ces territoires y compris lorsque l’activité est effectuée hors de ces territoires.
    Aux avantages fiscaux accordés par les législations et les règlementations de ces territoires s’ajoutent le secret bancaire (...)

  • Les paradis fiscaux : le coeur de la finance libéralisée et mondialisée - Mai 2012

    MAI 2012
    Des territoires sans lois
    Le terme « paradis fiscal » est attribué aux territoires, aux Etats, aux juridictions ou entités territoriales rattachées à un autre Etat, qui ont retenu un système fiscal particulièrement favorable pour les personnes physiques ou morales localisées dans ces territoires y compris lorsque l’activité est effectuée hors de ces territoires.
    Aux avantages fiscaux accordés par les législations et les règlementations de ces territoires s’ajoutent le secret bancaire (...)

  • Les paradis fiscaux : le coeur de la finance libéralisée et mondialisée - Mai 2012

    MAI 2012
    Des territoires sans lois
    Le terme « paradis fiscal » est attribué aux territoires, aux Etats, aux juridictions ou entités territoriales rattachées à un autre Etat, qui ont retenu un système fiscal particulièrement favorable pour les personnes physiques ou morales localisées dans ces territoires y compris lorsque l’activité est effectuée hors de ces territoires.
    Aux avantages fiscaux accordés par les législations et les règlementations de ces territoires s’ajoutent le secret bancaire (...)

  • Le financement des Etats par les banques centrales - Mai 2012

    Mai 2012
    Le cadre contraint des traites européens
    Le Système Européen de Banques Centrales (SEBC) intègre l’action de la BCE et des Banques Centrales Nationales (BCN) des vingt sept états membres de l’UE, y compris les BCN des pays qui n’ont pas adopté l’euro.
    Au sein de la zone euro mise en place en janvier 1999, la BCE s’est vue confier les missions autrefois dévolues aux banques centrales nationales : émission de monnaie et politique monétaire, attributs que conservent les BCN des Etats qui (...)

  • Le financement des Etats par les banques centrales - Mai 2012

    Mai 2012
    Le cadre contraint des traites européens
    Le Système Européen de Banques Centrales (SEBC) intègre l’action de la BCE et des Banques Centrales Nationales (BCN) des vingt sept états membres de l’UE, y compris les BCN des pays qui n’ont pas adopté l’euro.
    Au sein de la zone euro mise en place en janvier 1999, la BCE s’est vue confier les missions autrefois dévolues aux banques centrales nationales : émission de monnaie et politique monétaire, attributs que conservent les BCN des Etats qui (...)

  • Le financement des Etats par les banques centrales - Mai 2012

    Mai 2012
    Le cadre contraint des traites européens
    Le Système Européen de Banques Centrales (SEBC) intègre l’action de la BCE et des Banques Centrales Nationales (BCN) des vingt sept états membres de l’UE, y compris les BCN des pays qui n’ont pas adopté l’euro.
    Au sein de la zone euro mise en place en janvier 1999, la BCE s’est vue confier les missions autrefois dévolues aux banques centrales nationales : émission de monnaie et politique monétaire, attributs que conservent les BCN des Etats qui (...)

  • Le financement des Etats par les banques centrales - Mai 2012

    Mai 2012
    Le cadre contraint des traites européens
    Le Système Européen de Banques Centrales (SEBC) intègre l’action de la BCE et des Banques Centrales Nationales (BCN) des vingt sept états membres de l’UE, y compris les BCN des pays qui n’ont pas adopté l’euro.
    Au sein de la zone euro mise en place en janvier 1999, la BCE s’est vue confier les missions autrefois dévolues aux banques centrales nationales : émission de monnaie et politique monétaire, attributs que conservent les BCN des Etats qui (...)

  • Les marchés financiers - Février 2012

    La totalité de la planète, ou presque, fonctionne, au plan économique, sur la base de systèmes capitalistes où prédominent des capitaux privés pour assurer la production des biens et des services utilisés par les personnes. Presque toutes les sociétés et toutes les nations privilégient aujourd’hui les « règles du marché » pour essayer d’adapter ce qui est produit à ce qui est demandé et consommé. Depuis une trentaine d’années, les idéologues libéraux ont ajouté, au discours prônant une concurrence « libre et (...)

  • Les marchés financiers - Février 2012

    La totalité de la planète, ou presque, fonctionne, au plan économique, sur la base de systèmes capitalistes où prédominent des capitaux privés pour assurer la production des biens et des services utilisés par les personnes. Presque toutes les sociétés et toutes les nations privilégient aujourd’hui les « règles du marché » pour essayer d’adapter ce qui est produit à ce qui est demandé et consommé. Depuis une trentaine d’années, les idéologues libéraux ont ajouté, au discours prônant une concurrence « libre et (...)

  • Les marchés financiers - Février 2012

    La totalité de la planète, ou presque, fonctionne, au plan économique, sur la base de systèmes capitalistes où prédominent des capitaux privés pour assurer la production des biens et des services utilisés par les personnes. Presque toutes les sociétés et toutes les nations privilégient aujourd’hui les « règles du marché » pour essayer d’adapter ce qui est produit à ce qui est demandé et consommé. Depuis une trentaine d’années, les idéologues libéraux ont ajouté, au discours prônant une concurrence « libre et (...)

  • Les marchés financiers - Février 2012

    La totalité de la planète, ou presque, fonctionne, au plan économique, sur la base de systèmes capitalistes où prédominent des capitaux privés pour assurer la production des biens et des services utilisés par les personnes. Presque toutes les sociétés et toutes les nations privilégient aujourd’hui les « règles du marché » pour essayer d’adapter ce qui est produit à ce qui est demandé et consommé. Depuis une trentaine d’années, les idéologues libéraux ont ajouté, au discours prônant une concurrence « libre et (...)

  • La dette publique locale - Janvier 2012

    * Les acteurs publics indispensables a l’économie locale
    On regroupe sous l’appellation d’acteurs publics locaux les collectivités (communes, structures intercommunales, départements, régions), les établissements publics (les hôpitaux notamment) et les organismes de logement social.
    Ces acteurs jouent un rôle essentiel dans l’économie du pays1 et ont recours à l’emprunt pour financer leurs investissements. À
    la fin de l’année 2010, l’encours de la dette des collectivités territoriales au sens large (...)

  • La dette publique locale - Janvier 2012

    * Les acteurs publics indispensables a l’économie locale
    On regroupe sous l’appellation d’acteurs publics locaux les collectivités (communes, structures intercommunales, départements, régions), les établissements publics (les hôpitaux notamment) et les organismes de logement social.
    Ces acteurs jouent un rôle essentiel dans l’économie du pays1 et ont recours à l’emprunt pour financer leurs investissements. À
    la fin de l’année 2010, l’encours de la dette des collectivités territoriales au sens large (...)

  • La dette publique locale - Janvier 2012

    * Les acteurs publics indispensables a l’économie locale
    On regroupe sous l’appellation d’acteurs publics locaux les collectivités (communes, structures intercommunales, départements, régions), les établissements publics (les hôpitaux notamment) et les organismes de logement social.
    Ces acteurs jouent un rôle essentiel dans l’économie du pays1 et ont recours à l’emprunt pour financer leurs investissements. À
    la fin de l’année 2010, l’encours de la dette des collectivités territoriales au sens large (...)