local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Articles

  • AGIR : ÊTRE SOLIDAIRES & AGIR EN AMONT - Mai 2013

    → ÊTRE SOLIDAIRES & AGIR EN AMONT
    S’INFORMER : demander une intervention de Sud éducation 37 dans votre établissement
    Nous pouvons intervenir à votre demande :
    en HIS (Heure Information Syndicale) sur ces problématiques que nous maîtrisons.
    Nos élu-es peuvent intervenir auprès votre chef d’établissement si nécessaire.
    SE MOBILISER : être solidaires : réagir rapidement et aborder ces questions en équipe (en HIS, en CHS, au CA)
    rédiger une lettre (...)

  • AGIR : SOUFFRANCE AU TRAVAIL : QUE FAIRE ? - Mai 2013

    → SOUFFRANCE AU TRAVAIL : QUE FAIRE ?
    1) SE METTRE EN RETRAIT : S’ARRÊTER
    → demander que cela soit qualifier D’ACCIDENT DE TRAVAIL si possible la cour de cassation a considéré que les blessures psychiques sont considérées au même titre que les blessures physiques, comme des motifs d’arrêt de travail. voir ici la rubrique Médecine & Travail
    n.b. L’accident de travail reconnaît l’origine de la relation entre son état de santé et son travail. L’ensemble des frais (psychiatre, (...)

  • LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL - Mai 2013

    → EST DIRECTEMENT LIÉE À L’INTENSIFICATION DU TRAVAIL 1 :
    → le travail :
    suppose de faire la même chose plus vite ou avec moins de moyens
    d’ être « rentable » : consiste donc à produire un service le plus standardisé possible.
    Mais en réalité cette intensification entraîne une dégradation du travail en termes de qualité de l’activité puisqu’elle induit la nécessité de suivre une manière de faire imposée, un resserrement sur les dimensions jugées ’centrales’ d’une activité.
    → LA (...)

  • LES RISQUES PSYCHO SOCIAUX - Mai 2013

    → LES CAUSES :
    les pressions de la hiérarchie ; des collègues ; des parents etc.
    la non-reconnaissance par la hiérarchie  ; les collègues de travail, la société etc.
    l’ambiance physiques de travail : l’amplitude de travail ; les horaires démentiels ;précarité manque d’effectifs ; l’inadaptation des horaires à la vie sociale et familiale ; les violence, les menaces subies, verbales comme physiques.
    → PLUSIEURS CRITÈRES IDENTIFIABLES :
    → PHYSIQUES :
    avoir des troubles du sommeil (...)

  • ACCROISSEMENT DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX  - Mai 2013

    → UN CONTEXTE « FAVORABLE » À L’ACCROISSEMENT DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX DANS L’E.N. :
    Du fait :
    → d’un travail en lui même difficile.
    → des conditions qui se dégradent, liées : à la disparité de plus en plus importante entre le temps de travail réel et travail prescrit (18h)
    au fait que l’école soit la caisse de résonance des problèmes sociétaux.
    à l’intronisation de nouvelles formes de management pathogène & accidentogène :
    à la précarisation qui s’accroit. (...)