local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Articles

  • une AVS agréssée par la BRI, l’impunité policière ça suffit ! - Juillet 2016

    Rennes le 29 juin 2016
    Une camarade de SUD ÉDUCATION 35 de 63 ans ! a été violemment agressée par les forces de l’ordre lors du rassemblement devant l’hôtel de police faisant suite à la manifestation du jeudi 23 juin.
    À la fin de la manifestation inter-syndicale, une centaine de personnes ont été prises en nasse par la police à proximité de la rue Saint Hélier avec contrôle d’identité et fichage vidéo pour chaque manifestant. Près de quarante personnes « non identifiables » ont alors été emmenées au (...)

  • Lycéen en garde à vue à moins de 48h du début du Baccalauréat - Juin 2016

    CHANTAGE A L’EXAMEN INACCEPTABLE DANS LE CADRE DE LA
    RÉPRESSION DU MOUVEMENT CONTRE LA LOI TRAVAIL A AMIENS
    Les organisations syndicales Solidaires-SUD éducation et CGT éduc’action viennent d’apprendre
    la mise en garde à vue d’un lycéen amiénois de terminale, moins de 48h avant le début des
    épreuves du baccalauréat qui débutent ce mercredi à 8h du matin.
    Les faits qui lui sont reprochés :e entrave à la circulation dans le cadre de l’occupation pacifique
    des voies ferrées durant une dizaine de (...)

  • L’Euro pas sur notre dos ! - Juin 2016

    Le 10 Juin 2010, l’Euro 2016 va démarrer à Saint-Denis …
    Si l’Euro 2016, c’est 1,7 milliard d’euros de dépense net, soit ce que représente la construction de dizaine de milliers de logements, qui permettraient de loger les milliers de demandeurs-euses de logements sociaux, de rénover les batiments scolaires insalubres , de construire des équipement scolaires pour enfants, voire tout simplement d’embaucher des enseignant-es et d’améliorer les services publiques dans nos quartiers
    Si l’Euro 2016, des (...)

  • Soutien aux personnes touchées par les inondations : Arrestation immédiate des casseurs et des escrocs qui ne paient pas les impôts... - Juin 2016

    Suite aux inondations qui ont touchées un certain nombre de nos élèves et familles, Sud Éducation 91 demande solennellement au gouvernement et à M. Valls, élu d’Évry, de procéder à l’arrestation immédiate des casseurs, des voyous et des escrocs qui dissimulent et ne paient pas quelques 60 à 80 milliards d’euros d’impôts en France. Ces dangereux délinquants sont bien connus des services fiscaux et de la Police.
    Il nous semble que la situation d’urgence mériterait une véritable politique de sévérité (...)

  • EREA F. Dolto de Saint-Aubin : 9e semaine de grève - Mai 2016

    Le mouvement de grève reconductible remarquable initié par les PE-éducateurs de l’EREA de St Aubin depuis le 15 mars dure depuis plus de 8 semaines maintenant !
    Leurs revendications sont toujours les mêmes : l’annulation de la décision rectorale de supprimer 12 postes de PE-éducateurs dans l’académie. Pourtant, le rectorat joue le pourrissement depuis le début, d’abord, en faisant la sourde oreille, puis en conditionnant la réception des personnels à l’acceptation de leur décision de suppression de (...)

  • Guyane : grève le mardi 24 mai - Mai 2016

    Communiqué intersyndical :
    MARDI 24 MAI : GREVE DANS L’EDUCATION
    Le système éducatif de Guyane est en panne et nos élèves cumulent les difficultés :
    58,7% des élèves entrant en 6ème sont issus de catégories socio-professionnelles défavorisées (36,2% national)
    35,9% des collégiens sont boursiers de taux 3 (8,7% national)
    27,5% des élèves sont en retard à l’entrée en 6ème (11,8% national)
    Le ministère, en se basant sur ces réalités, avait acté le placement intégral de l’académie de Guyane en éducation (...)

  • Guyane : grève dans l’éducation le mardi 24 mai - Mai 2016

    Grève en Guyane le 24 mai Communiqué intersyndical
    MARDI 24 MAI : GREVE DANS L’EDUCATION
    Le système éducatif de Guyane est en panne et nos élèves cumulent les difficultés :
    58,7% des élèves entrant en 6ème sont issus de catégories socio-professionnelles défavorisées (36,2% national)
    35,9% des collégiens sont boursiers de taux 3 (8,7% national)
    27,5% des élèves sont en retard à l’entrée en 6ème (11,8% national)
    Le ministère, en se basant sur ces réalités, avait acté le placement intégral de l’académie (...)

  • Verdict du procès des JRE : la diffamation reconnue. - Mai 2016

    Verdict du procès des JRE : la diffamation reconnue.
    Le jugement rendu le 19 mai par le tribunal correctionnel de Tours reconnaît la diffamation dont a été victime notre collègue de l’école Blotterie (Joué-lès-Tours) au printemps 2014, accusée d’attouchements, dans une vidéo publiée par l’association JRE (Journées de Retrait de l’Ecole) sur son site.
    Les représentantes de l’association JRE sont reconnues coupables de diffamation et de complicité de diffamation. Mmes Hassan et Belghoul sont condamnées (...)

  • SUD EDUC PARIS - EN GREVE RECONDUCTIBLE A PARTIR DU 17 MAI - Mai 2016

    < ![endif]—>

  • Des interpellations préventives avant la manifestation du 1er mai à Marseille - Mai 2016

    Sud Education 13 condamne le dispositif mis en place par les forces de l’ordre avant le départ de la manifestation prévue au Vieux-Port à Marseille.
    En effet, des barrages filtrants de CRS ont contrôlé au faciès des militant-es qui se rendaient à la manifestation et procédé à des fouilles. Cinq personnes ont été interpellées et embarquées avant même d’atteindre le rassemblement.
    Parmi ces personnes, un responsable du syndicat Sud Education 13 a été arrêté alors qu’il amenait les tracts de Solidaires 13 au (...)

  • Tirs tendus de grenades sur le cortège de Solidaires 13 - Mai 2016

    Ce 28 avril à Marseille, à l’arrivée de la manifestation syndicale, les forces de police se sont livrées à une agression d’une violence inadmissible contre le cortège en cours de dispersion.
    Des tirs tendus de grenades lacrymogènes et de flashballs ont atteint des manifestant-es et le camion de l’Union syndicale Solidaires 13. Un responsable de Sud Collectivités territoriales, touché à la gorge par un tir de flashball, est actuellement hospitalisé. Les images ci-jointes montrent que le pare-brise du (...)

  • Communiqué intersyndical situation Mayotte - Avril 2016

    Le communiqué intersyndical du 11 avril sur la situation de Mayotte. Communiqué de presse 11 avril Mayotte

  • L’EREA F. Dolto : Le DASEN tente de briser la grève et recule ! - Avril 2016

    Depuis mardi 15 mars, les collègues de l’EREA de St Aubin le Cloud sont en grève reconductible pour refuser les suppressions de postes de professeurs des écoles éducateurs en internat (PEE). 12 postes de PEE vont être supprimés dans les quatre EREA de l’académie, soit 3 postes d’enseignants dans chaque EREA. A la place ? des surveillants !
    L’internat est fermé depuis le début du mouvement, qui débute sa quatrième semaine !
    Sud éducation 79 soutient les collègues en lutte, était présent avec eux mardi (...)

  • Procès JRE— Joué-lès-Tours : La cour de récréation au tribunal : “C’est pas moi, c’est les autres” - Mars 2016

    A l’issue du procès de D. Hassan et F. Belghoul (JRE) tenu ce jeudi au tribunal de Tours, force est de constater que les prévenues et les personnes citées à comparaitre reconnaissent pleinement leur implication et leur volonté de nuire à une enseignante et plus largement à l’école publique.
    Mme. Hassan confirme son implication dans la vidéo accusatrice qui aurait été un “dernier recours” pour “faire pression” afin d’aider la mère du petit garçon impliqué dans les faits, alors que ces derniers n’étaient ni (...)

  • Temps d’animations périscolaires à Marseille : 92 animateurs licenciés - Février 2016

    Dans un courrier adressé à Mme Casanova, adjointe à l’éducation de la mairie de Marseille, l’association SLFA, chargée des TAP dans 18 écoles de la ville a annoncé son retrait de la mission qui lui avait été confiée. Une décision qui entraine le licenciement de 92 animateurs et qui est révélatrice de l’amateurisme de la mairie de Marseille dans sa gestion des temps d’animation périscolaires.
    Mardi 2 février le quotidien Libération mettait en avant l’état de délabrement avancé de nombreuses écoles (...)

  • Temps d’animations périscolaires à Marseille : 92 animateurs licenciés - Février 2016

    Dans un courrier adressé à Mme Casanova, adjointe à l’éducation de la mairie de Marseille, l’association SLFA, chargée des TAP dans 18 écoles de la ville a annoncé son retrait de la mission qui lui avait été confiée. Une décision qui entraine le licenciement de 92 animateurs et qui est révélatrice de l’amateurisme de la mairie de Marseille dans sa gestion des temps d’animation périscolaires.
    Mardi 2 février le quotidien Libération mettait en avant l’état de délabrement avancé de nombreuses écoles (...)

  • Marseille, une politique éducative aussi délabrée que ses écoles - Février 2016

    Enfin la vérité éclate sur l’état des écoles marseillaises. Ça tourne depuis quelques temps sur les réseaux et sur les journaux locaux. C’est la lettre d’une enseignante à la ministre qui a mis le feu aux poudres. Contrairement aux réactions de Jean-Claude Gaudin, qui prétend qu’il ne s’agit là que de cas isolés et non-signalés, nous pouvons témoigner que la réalité est bien celle-ci.
    De très nombreuses écoles délabrées
    Enfin la vérité éclate sur l’état des écoles marseillaises. Ça tourne depuis quelques (...)

  • F. Belghoul et D. Hassan (JRE), mises en examen. Appel à soutien de l’enseignante diffamée - Décembre 2015

    F. Belghoul et D. Hassan (JRE), mises en examen. Appel à soutien de l’enseignante diffamée
    Communiqué de SUD éducation 37
    Le 29 mars 2014 l’association Journée de Retrait de l’Ecole (JRE) dirigée par Farida Belghoul, mettait en ligne sur son site une vidéo montrant la représentante locale des JRE, Dalila Hassan, calomniant honteusement une enseignante de l’école maternelle Blotterie de Joué les Tours. Elle entendait dénoncer de façon grotesque et infondée des « attouchements » . Cette vidéo se (...)

  • Académie de Poitiers : le rectorat a t-il créé un emploi fictif pour une élue municipale ? - Décembre 2015

    Une conseillère municipale de la ville de Poitiers (majorité socialiste) est enseignante contractuelle. Au mois d’octobre 2015 elle est affectée dans un collège de Poitiers où il n’y a aucun besoin dans sa discipline, l’histoire-géographie (il y a même un enseignant en sous-service).
    Cette affectation a lieu hors mouvement, sans aucune demande de l’établissement en question.
    Cette enseignante et élue obtient un contrat à plein-temps (18h hebdomadaires) et qui va jusqu’au 31 août 2016 (situation plus (...)

  • Signalement des événements graves en milieu scolaire : Les amalgames de l’Éducation nationale dans le Loiret - Décembre 2015

    Le 18 novembre, l’ensemble des Chefs d’établissements et des directrices et directeurs d’écoles du Loiret ont reçu une note relative au signalement des faits de violence et événements graves en milieu scolaire de la part de la Direction des services départementaux de l’Education nationale (DSDEN). Cette note est accompagnée d’une fiche de signalement dont une partie du contenu, ramené à son intitulé (des « violences » et des « événements graves ») et dans le contexte de l’état d’urgence, est propice aux (...)

  • Pour la fermeture de la Taverne de Thor - Toutes et tous uni-e-s contre les extrêmes droites, le racisme et les discriminations. - Octobre 2015

    Pour la fermeture de la Taverne de Thor Toutes et tous uni-e-s contre les extrêmes droites, le racisme et les discriminations. Rassemblement, stands, ateliers, concerts le samedi 14 novembre à Verdun.
    La « Taverne de Thor » s’est installée au printemps 2015 à Combres-sousles-Côtes (55). Il s’agit d’un local destiné à accueillir les activités, conférences et concerts des Hammerskins, un groupe néonazi international, raciste et violent. Ce groupe s’est par exemple illustré en 2013 par l’agression à l’arme (...)

  • Oscar et Gari : procédures disciplinaires arrêtées - Octobre 2015

    Il a fallu 17 jours de grève de la faim, un collège en grève reconductible, une manifestation de plus de 300 personnes etc. pour que les procédures disciplinaires envers Oscar et Gari soient arrêtées.
    Ils sont encore menacés de blâme ou avertissement.
    Ces collègues sont pris pour cible à cause de la mobilisation de leur établissement, le collège Gay Lussac de Colombes, contre la sortie de l’éducation prioritaire.
    SUD Education 92 considère que la lutte est légitime et qu’aucune personne ne doit être (...)

  • Manifestation en soutien à Oscar et Gari samedi 3 octobre à 14h devant le collège Gay-Lussac de Colombes - Octobre 2015

    Les personnels du collège Gay-Lussac sont en grève reconductible pour lutter contre les sanctions dont sont menacés Oscar et Gari, enseignants du collège Gay-Lussac, qui en sont à leur 11ème jour de grève de la faim.
    Une manifestation aura lieu samedi 3 octobre à 14h devant le collège Gay-Lussac.
    SUD Education 92 appelle à y participer nombreux.ses et revendique l’abandon de toute sanction envers nos collègues.
    Communiqué du 30/09/15
    10ème jour de grève de la faim pour Oscar et Gari !
    Oscar Roman (...)

  • Soutien à Oscar et Gari : mardi 29 septembre réunion d’information au collège Gay-Lussac de Colombes - Septembre 2015

    Solidarité contre la répression !
    La résistance n’est pas un crime !
    LA DEFENSE DE L’EDUCATION PRIORITAIRE AU COLLEGE GAY LUSSAC
    Durant l’année scolaire 2013-2014, quatre jours de grève nous avaient permis de maintenir les 50 heures que l’inspection académique v