local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Articles

  • Ecole et mondialisation capitaliste - bulletin n° 22 - Juin 2007

    Retour aux sources
    La récente élection du candidat du strass et du pognon a manqué de faire s’évanouir de bonheur la présidente du MEDEF. Elle n’en est pas encore revenue et, depuis, elle se répand dans les médias pour affirmer son « enthousiasme » devant « ce nouveau cycle qui s’ouvre ».
    On l’a compris, le petit chouchou des patrons n’aura pas à aller chercher trop loin son inspiration. Prévoyants, les sicaires du MEDEF avaient déjà édité un petit opuscule signé de la Patronne en personne et intitulé « (...)

  • Ecole et mondialisation capitaliste - bulletin n° 21 - Mai 2007

    Ce bulletin spécial sport, en préparation depuis longtemps déjà, est livré incomplet par rapport au projet initial, impossible à réaliser. Il a semblé toutefois utile de communiquer au moins cet article, qui donne un angle d’attaque pour la préparation du boycott des prochains Jeux Olympiques de Beijing, ou Pékin si on est définitivement hostile au(x) mandarin(s) normalisé(s). Esprit sportif, exploitation, totalitarisme
    On devrait ranger plus souvent ses vieux papiers, ça permet parfois des (...)

  • Ecole et mondialisation capitaliste - bulletin n° 20 - Juin 2006

    Echos du néolibéralisme ordinaire.
    Il est des marronniers dont les feuilles tombent au printemps. Chaque année, les épreuves du bac sont l’occasion pour les « réformateurs » de tout poil d’exprimer leur avis sur ce que, demain, devrait devenir le système éducatif. Les idéologues néo-libéraux ne sauraient manquer à l’appel. On ne s’étonnera point de voir, dans un éditorial signé Dominique Seux, Les Echos du 12 juin 06 s’interroger gravement sur la manière dont certains enseignements sont assurés dans les (...)

  • Ecole et mondialisation capitaliste - bulletin n° 19 - Avril 2006

    Pendant les luttes (de classes) les travaux (d’investigation) continuent. Esprit (d’entreprise) es-tu là ?
    Oui, répond la Commission européenne.
    On sait déjà la place privilégiée que l’idéologie néo-libérale réserve au service d’éducation comme instrument de reproduction de la société. Le rôle de l’École ne se limite pourtant pas à garantir et à légitimer la distribution des places dans une formation sociale hiérarchisée selon les normes imposées par l’organisation du travail capitaliste. Elle a aussi pour (...)

  • Ecole et mondialisation capitaliste - bulletin n° 17 - Février 2006

    La périodicité aléatoire de ce bulletin se vérifie : c’est elle qui explique que le numéro 17 paraisse après le numéro 18... La directive Bolkestein ou l’éducation marchandise.
    Avec une obstination qui pourrait forcer l’admiration, à condition toutefois d’être quelque peu pervers, les commissaires européens ont entrepris de faire voter par le parlement européen la proposition de directive sur les services concoctée par leur ci-devant collègue Frits Bolkestein. Cette ténacité n’étonnera pas ceux qui (...)

  • Ecole et mondialisation capitaliste - bulletin n° 18 - Juin 2005

    Les textes de ce bulletin, et en général ceux produits par la CEMC, sont anonymes et assumés collectivement par la commission. Cependant, compte tenu de son intérêt particulier, la CEMC a le plaisir de publier cette étude envoyée par un camarade : Marché de l’échec scolaire : Acadomia aide l’Etat !
    “ Aux côtés des parents qui veulent aider leurs enfants. ” slogan d’Acadomia lors d’une campagne publicitaire en 2003
    Créée en 1989, cette société anonyme au capital de 1 000 000 ¤ est le premier groupe (...)

  • Lexique insurgé - Février 2005

    Dans son offensive pour imposer au monde son mode de régulation et son modèle socio-économique, le néolibéralisme a, dans un premier temps mené une vaste opération idéologique visant à formater les esprits pour les préparer à accepter, voire à réclamer les mesures politiques, économiques que les gouvernements et le patronat étaient en train d’élaborer. Cette préparation de l’opinion (au sens où l’on parle d’une préparation d’artillerie) a été assurée avec constance par les grands médias avec l’appui logistique (...)

  • Egalité, égalité des chances, équité - Février 2005

    I- “ Egalité ” vs “ égalité des chances ”
    S’il est bien un principe (laissons les “ valeurs ” aux boursicoteurs et parlons plutôt de principes) fortement enraciné au cœur même de l’idée de démocratie, c’est celui d’égalité. Dans la tradition française, par exemple, la Révolution a proclamé l’égalité de tous devant la loi et fait table rase des anciens “ ordres ” (noblesse, clergé, tiers-état) qui conféraient à leurs membres des statuts particuliers, assortis de privilèges dans les deux premiers cas. On avait, (...)

  • Ecole et mondialisation capitaliste - bulletin n°16 - Février 2005

    Plongée dans les abreuvoirs d’idées libérales « Le Medef a-t-il raison ? » Date : 16 février 2005 Lieu : Hôtel Méridien Etoile Invité : Ernest Antoine Seillière On peut parier que la réponse à cette obsédante question sera : oui, toujours, encore, naturellement, of course.... Ainsi, moins d’un mois après la grand messe du Medef au Zénith, le 18 janvier, c’est dans le cadre plus feutré des déjeuners de l’Institut de l’Entreprise que le baron pourra se (...)
    École et mondialisation capitaliste
    / (...)

  • Ecole et mondialisation capitaliste : bulletin n°15 - Décembre 2004

    Rapport Camdessus : encore plus fort que Thélot ! 1. Michel Camdessus est un homme doté de solides convictions. Entouré des meilleurs économistes du monde (« l’équipe des économistes du FMI est certainement la meilleure du monde » - c’est lui qui le dit), il s’était déjà illustré à la tête du FMI en imposant ses recettes à des pays du tiers-monde qui n’en sont pas encore revenus. Parvenu à la fin de son mandat, il a eu l’excellente idée de répondre (...)
    École et mondialisation capitaliste
    / (...)

  • Ecole et mondialisation capitaliste : bulletin n°15 - Décembre 2004

    Rapport Camdessus : encore plus fort que Thélot !
    1. Michel Camdessus est un homme doté de solides convictions.
    Entouré des meilleurs économistes du monde (« l’équipe des économistes du FMI est certainement la meilleure du monde » - c’est lui qui le dit), il s’était déjà illustré à la tête du FMI en imposant ses recettes à des pays du tiers-monde qui n’en sont pas encore revenus. Parvenu à la fin de son mandat, il a eu l’excellente idée de répondre positivement à une demande d’audit de Sarkozy afin qu’à (...)