local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Articles

  • La Bérézina de La Poste ! - Février 2016

    Nous venons d’être informés enfin (après deux reports !) des résultats du délibéré du procès que nous a intenté la mère Bobin (DET de la plaque Amboise-Château-Renault) contre une prétendue "diffamation" à son encontre.
    Une nouvelle fois, le résultat nous est favorable et le tribunal renvoie la mère Bobin dans ses pénates !
    Ainsi, se continue la longue et pitoyable saga judiciaire initiée par Tibi et ses aficionados à l’encontre de notre organisation syndicale et de nos militant-e-s.
    Si on fait le point, (...)

  • Les photos et article sur le rassemblement du 5 novembre 2015 - Novembre 2015

    Environ 80 camarades (dont des délégations de SUD Santé, de SUD Rail, de la FATP-CGT et de LO) se sont réuni-e-s à partir de 12h et ce durant 6 heures afin de soutenir Pascal qui était, une nouvelle fois, poursuivi par la justice.
    Voir ci dessous les photos et l’article de la "nouvelle république" du 7 novembre 2015.
    Le postier relaxé de nouveau poursuivi
    (Photos NR, Patrice Deschamps)
    Relaxé – y compris en appel – dans un précédent dossier d’injures, l’ex-secrétaire départemental Sud-PTT (...)

  • Pascal, ex-secrétaire de SUD PTT 36-37 convoqué une 3ème fois au tribunal ! - Octobre 2015

    Jeudi 5 novembre, la mauvaise saga judiciaire opposant La Poste, par l’intermédiaire de ses directeurs, à SUD PTT continue, ce sera l’épisode III. Encore une fois donc, l’ancien secrétaire départemental adjoint de SUD 36/37, Pascal Routy est convoqué à la barre d’un tribunal.
    On peut en effet parler de mauvaise saga, car cette affaire remonte à plusieurs années suite à un article du journal du syndicat, Sudversif, considérer par le directeur de la DOTC de l’époque comme outrageant. Une longue (...)

  • La lettre du PS et la réponse de SOLIDAIRES 37 - Septembre 2015

    LA LETTRE DU PS :
    " Chers camarades,
    Nous avons l’honneur de recevoir une grande figure du Parti Socialiste, Pierre Joxe le 25 septembre prochain à 18 h 30, qui interviendra sur la question de la réforme du Code du travail.
    Ancien Ministre de l’Intérieur puis de la Défense de François Mitterrand, avant de devenir Premier Président de la Cour des Comptes puis membre du Conseil Constitutionnel, il est aujourd’hui avocat au Barreau de Paris, où il se consacre à la défense des mineurs et à la justice (...)

  • Victoire devant la cour d’appel d’Orléans ! - Avril 2015

    Après 3 longues années de procédures...
    Par arrêt du 7 avril 2015, la cour d’appel d’Orléans a débouté Nessim
    TIBI, directeur de la DOTC La Poste Touraine Berry, de ses demandes contre
    l’ex-secrétaire du syndicat SUD PTT 36-37.
    (Voir : http://sudptt36-37.org/spip.php?article438, http://sudptt36-37.org/spip.php?article401, http://sudptt36-37.org/spip.php?article382, http://sudptt36-37.org/spip.php?article371 ).
    Cet arrêt précise que Pascal Routy n’a pas commis d’injures publiques
    envers un (...)

  • Mesdames et Messieurs, membres de la Fédération du Parti Socialiste d’Indre et Loire, - Mars 2015

    A l’occasion du 8 mars 2014, SOLIDAIRES 37 était verbalisé pour avoir eu l’outrecuidance de manifester, avec d’autres organisations (dont le PS !), dans les rues de Tours sur 200m de voies du tramway.
    A la suite de la contre-manifestation contre le "jour de colère" de l’ultra-droite, toujours à Tours, le 6 avril 2014, son délégué départemental était convoqué par le chef de la sûreté et menacé de 3 mois de prison et de 7500 euros d’amende pour "manifestation non déclarée". Pourtant, 17 organisations (...)

  • L’acharnement... - Février 2015

    A peine revenu du procès en appel d’Orléans (TIBI contre SUD-PTT 36-37), le délégué départemental de SOLIDAIRES 37 était convoqué par les flics.
    Il s’agissait de lui reprocher "l’absence de mentions légales" sur le site de SUD-PTT 36-37 (délit passible de 1 an de prison et de 15 000 euros d’amende).
    Comme si cela ne suffisait pas, il est convoqué à nouveau, ce jeudi 12 février, pour "carences à convocations du délégué du procureur de la république".
    En effet, la "justice" voulait lui imposer une "rappel