local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 21 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

EAF : INITIATIVE DES COLLÈGUES DE VAUCANSON

  Pour info : le texte de l’intersyndicale d’hier (SNES/SNFOLC/SUD Éducation) devrait être finalisé en début d’après-midi.


EAF  : INITIATIVE DES COLLÈGUES DE VAUCANSON


Voici
l’initiative prise par les collègues de Vaucanson
concernant les épreuves anticipées du baccalauréat de français.

Celle-ci
est
soutenue dans l’établissement par le SNES
et SUD Éducation
et se
diffuse déjà parmi les collègues.

N’hésitez
pas à diffuser cette lettre et à nous envoyer un retour de la
mobilisation dans vos établissements.

Nous,
enseignants de Lettres de l’académie Orléans-Tours, avons constaté
avec regret et irritation une série de dysfonctionnements qui nous
semblent nuire au bon déroulement des épreuves anticipées de
français ; nous estimons que notre travail d’examinateur et de
jury ne peut s’effectuer cette année dans des conditions sereines
pour les raisons suivantes :

Confusion
générale sur le statut réel ou supposé de la grille d’évaluation

sur 24 dans une colonne et sur 20 dans l’autre, nouvelle stratégie
d’indulgence dont la malhonnêteté intellectuelle fait la risée
nationale. Cet épisode jette désormais le discrédit et la
suspicion sur la validité de notre évaluation, aussi équitable
qu’elle s’efforce d’être. Il va sans dire que nous ne portons pas la
responsabilité de cette situation

Arrivée
très tardive des ordres de mission tant pour la réunion
d’harmonisation préalable
(pour laquelle un nombre significatif
collègues n’ont jamais été convoqués mais ont appris en-dehors de
tout canal officiel qu’ils devaient retirer des documents en vue des
épreuves orales) que pour les missions de correction et
d’interrogation dans les centres d’examen.
Les enseignants
disposeront d’un temps moindre de préparation des interrogations,
alors même que, dans la plupart des centres d’examen, ils sont par
ailleurs chargés de surveillance d’épreuves.
Par ailleurs
l’application Imagin’ présente des variations perturbantes de
fonctionnement : des lignes entières de convocation
disparaissent puis apparaissent et disparaissent encore lors de
consultations ultérieures. Ce mode de communication peu fiable ne
fait qu’ajouter aux incertitudes et interrogations des personnels.

Incohérence
et alourdissement soudain des missions
. Alors que l’inspection de
Lettres avait décidé (sans motif très convaincant) d’attribuer à
chaque examinateur une mission et une seule (« cette année
vous serez d’écrit ou d’oral, mais pas les deux »), un certain
nombre de collègues se voient brutalement convoqués pour ajouter à
leur mission d’oral celle d’une correction de copies. A titre
d’exemple, plusieurs collègues du lycée Vaucanson à Tours sont
censés aller chercher des copies à Beaugency alors qu’il leur
incombe la tâche de préparer les oraux qu’ils feront passer en
Indre-et-Loire. On a peine à comprendre comment cette convocation
supplémentaire génératrice de frais de déplacements ne pourrait
être traitée de manière plus rationnelle et moins coûteuse.

Compte
tenu de ce qui précède, les signataires déclarent être solidaires
de leurs collègues qui refuseront de se soumettre à une charge de
travail inacceptable et porteront à la connaissance du public les
conditions particulièrement déstabilisantes auxquelles les
personnels sont soumis dans leur mission de service public. Ils n’ont
pas à faire les frais de décisions et procédures pour le moins
douteuses dont ils ne sont pas responsables.

Nom

Etablissement

Signature

OpenDocument Text - 14.2 ko
EAF : INITIATIVE DES COLLÈGUES DE VAUCANSON