local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 8 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Ménages en tout genre...

A tel point que des sections entières du courant majoritaire (UA) ont décidé d’intervenir auprès de leur propre direction, que des syndicats locaux entiers ne se retrouvent plus dans la pensée officielle du boulevard Blanqui (siège du SNuipp) voire pactisent avec les diables (CGT-SUD, comme à Paris, contre les rythmes).

...L’inquiétude est d’autant plus forte que se profilent des questions importantes sur lesquelles la direction entretien le plus grand flou et n’active ni ne relaie les questions dans sa presse : écoles du socle, le conseil commun d’école et de collège, l’arrivée progressive des « projets éducatifs de territoire », la multiplication des postes à profil, ...

...Alors que le gouvernement s’interroge sur l’opportunité d’interdire le "Printemps français", mouvement informel aux contours assez flous qui s’est illustré ces derniers mois par nombre d’actions violentes et antirépublicaines, la sainte alliance des ultralibéraux et des cathos conservateurs qui gravitent autour de cette nébuleuse fait son grand ménage de printemps. ... C’est ainsi en tous cas que l’IFP ("institut de formation politique" dont nous avons déjà parlé dans notre billet sur les fondations pieuses liées à l’enseignement catho, et auquel adhèrent des dirigeants des très droitières iFRAP et IFSP, associations aux tendances anti-services-publics et anti-fonctionnaires marquées ) a décidé de rendre certaines pages de son site uniquement accessibles par mots de passe, comme celle notamment qui présente ses intervenants.

...En effet, aux côtés de partisans bien connus du chèque éducation et des écoles privées hors contrat représentés par Anne Coffinier (présidente de Créer son école et de la Fondation pour l’école), Philippe Némo (écrivain catho obnubilé par les "rouges", les syndicats et la décadence soixante-huitarde), ou Vincent Laarman (disciple de Nemo et fondateur de SOS Education), figurent également parmi les intervenants de l’IFP, outre une belle brochette d’excités de la droite extrême comme le suicidé de Notre-Dame Dominique Venner, les principales personnalités ayant eu un rôle actif dans le "Printemps français".

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...