local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 21 septembre 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

La rénovation de la voie professionnelle - Rapport I.G.A.E.N.R.

Ce rapport présente les constats effectués par l’I.G.A.E.N.R. et l’I.G.E.N. dans un échantillon de quatre académies sur la préparation de la mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée 2009, rénovation se caractérisant principalement par une réduction du cursus menant au baccalauréat professionnel, la recherche d’une plus grande flexibilité des parcours et une autonomie nettement renforcée des lycées professionnels. Il montre que cette réforme est portée par une dynamique positive et que les structures et les moyens nécessaires ont été globalement mis en place dans les établissements. Néanmoins, la mission a relevé des interrogations ou des difficultés sur lesquelles elle appelle l’attention.
En premier lieu, dans le contexte d’une réforme qui vise la réussite du maximum de jeunes, grâce notamment à une reconfiguration de la carte des formations autour du BAC pro trois ans et d’une offre de C.A.P. renforcée, on doit s’assurer qu’une solution a été trouvée pour le plus grand nombre. Il convient donc d’être attentif dès cette rentrée à l’impact de la rénovation sur l’accueil et les parcours des élèves au L.P. . Des enjeux importants sont en cause : l’équilibre entre les voies de formation, la prise en charge des élèves les plus fragiles, la continuité des parcours.
La seconde priorité est d’accompagner les établissements pour qu’ils utilisent les nouvelles marges de manœuvre dont ils disposent pour organiser les enseignements et mettre en place l’accompagnement personnalisé des élèves, ce qui appelle un nouveau mode de pilotage, notamment de la part des corps d’inspection. En outre, les établissements rencontrent dans l’organisation du cycle BAC pro trois ans des difficultés auxquelles il faut apporter rapidement des réponses, principalement en ce qui concerne la place de la certification intermédiaire.

Voir en ligne : http://www.education.gouv.fr/cid487...