local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 14 avril 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Nouvelles du mardi du 14-04-2015


 14 février 2015

 

- SUD éducation 37 remercie le snudi-Force Ouvrière de lui rappeler la véritable voie syndicale. A lire ici.

- CTSD / Carte scolaire.
Vous trouverez sur cette page de notre site un compte-rendu du dernier CTSD, avec notre déclaration liminaire, un point sur la situation et notre explication de vote.
Il faut être clair : dans une configuration générale ou la dotation en poste est insuffisante, revenir sur une fermeture implique de revenir sur une ouverture. Peu de marge de manœuvre. Le CTSD ne fait que gérer la pénurie et n’a aucun levier pour aller plus loin.
C’est ça le paritarisme.

- Le collège nouveau est arrivé (et c’est comme le Beaujolais).
Autonomie totale des horaires disciplinaires, enfumage sur les langues anciennes, risque de disparition de l’Allemand, compétences, EPI (enseignement pratiques interdisciplinaires) pour tous, logique curriculaire ... autant de fausses nouveautés qui ne résoudront rien . En prime : de nouveaux programmes.
SUD éducation ne défend pas le statu quo et constate depuis longtemps que le collège prétendument unique est celui du tri social. Mais le projet du ministère ne répond en rien à l’objectif de lutter contre les inégalités, qu’il va au contraire accentuer.
Nous sommes encore moins nostalgiques d’une « école de la République » idéalisée à la Jules Ferry, et là le projet du ministère nous inquiète quelque peu : les références aux « journées de la laïcité », aux « cérémonies de remise de diplômes », aux « commémorations patriotiques » ne nous disent rien de bon, mais nous donnent des indications sur ce que nos « élites » portent comme idéologie.
Pour SUD éducation, il faut revendiquer en priorité la diminution des effectifs/élèves, la diminution du temps de travail et du temps de service devant élèves des enseignant-e-s, et tout projet de réforme scolaire doit s’inscrire dans la perspective d’une école polytechnique pour toutes et tous, égalitaire et émancipatrice.
Pour plus d’infos.
 

- Et après le 9 ?
Belle mobilisation (à Tours et ailleurs) le 9 avril, mais maintenant on fait quoi ?
Pas grand chose : à la dernière intersyndicale nationale, FO n’était mandaté pour rien, la FSU n’a voulu s’engager sur rien, la CGT dit vouloir attendre le
1er mai.
Bref, une journée de grève qui n’a servi, pour certains syndicats, qu’à se compter dans la rue et à se rassurer. C’est pas comme ci le patronat et le gouvernement ne tenaient pas compte des revendications exprimées ce jour !
Les SUD-SOLIDAIRES incitent les personnels, dans toutes les catégories socio-professionnelles, à poursuivre la mobilisation.
Voir notre déclaration.

Rejoignez SUD éducation 37 !