local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 13 février 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

2d degré : Infos sur les IMP (Indemnités pour mission particulières)

Vous trouverez ici un tract de nos camarades de Créteil sur la question des IMP (Indemnités pour mission particulières) qui affectent les enseignants du secondaire suite à la réforme des statuts.
Alors que tout le monde commence à s’inquiéter il pourra vous donner des éléments de réflexion. sans doute sera-t-il fédéralisé prochainement.

Le décret final sur les Obligations de service et ces IMP a été présenté mercredi 11 février au Comité Technique Ministériel. Les syndicats ont voté contre (sauf l’UNSA et la CFDT qui se sont abstenus car la logique ne va pas assez loin), ce qui n’a aucun impact car ce vote n’est que consultatif !

Les textes définitifs vont bientôt être adressés aux recteurs qui les diffuseront.

A noter les points suivants :

- suite à une demande du SGEN-CFDT, ces IMP devront faire l’objet d’un vote en CA.

Ce qui veut donc dire que les CA des établissements vont pour la première fois avoir un impact direct sur la rémunération des enseignants.

- le texte des obligations de service fait aussi sauter le verrou de l’HSA qu’on ne peut refuser dans son service. En effet, les pondérations (en lycée principalement) vont amener à faire des services à 18,6 h par exemple. Dans ce cas là (et jusqu’à 18,9 h), cette HSA ne pourra être refusée, ce qui pourra donc faire des services obligatoires à 19,9 h pour les certifiés (payées certes, mais tout de même...). L’heure de chaire étant supprimée, voilà une belle application du travailler plus pour gagner (un peu) plus.

- Un certain nombre de missions particulières nouvelles ont été définies (coordonnateur de niveau, de cycle, de projets...) avec des montants d’IMP liés (1250 € annuels en général). Ce lien, et l’encadrement de ces IMP, laissent en fait une certaine latitude aux Chefs d’établissement (qui peuvent adapter).

On peut donc craindre, comme c’est déjà le cas pour les HSA/HSE, qu’un certain nombre de négociations individuelles aient lieu de gré à gré dans le bureau des chefs d’établissements.

Voici donc bien un réel outil de management, d’individualisation et de division des équipes qui se met en place.

Voir en ligne : http://sudeducation37.fr/spip.php++cs_INTERRO++a...