local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 16 novembre 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Démarchandisons

* Format ouverts dans l’EN ?

Rêvons. Imposons !

Dans quelques jours se tiendra à Paris le salon educatec-educatice, grand rendez-vous autour de l’éducation, des technologies et des TICE.
A cette occasion, 100 enseignants ont constitué un appel à l’utilisation de *formats ouverts dans l’éducation*.
L’objectif est que des décisions soient enfin prises et que l’éducation ne soit plus une porte d’entrée des grandes firmes de logiciels par l’imposition de leurs formats fermés et surtout PAYANTS !

Pour plus d’explications et si vous le souhaitez, signer cet appel, c’est là : http://formatsouverts.education/

Quelques liens pour éclairer cette problématique :
http://www.april.org/formats-ouverts-pourquoi-faire%20
http://www.tice.ac-versailles.fr/logicielslibres/spip.php?article19


* ZEP/REP, éducation prioritaire : ça va couper !

Les rectorats et Directions académiques sortent les premiers documents relatifs à la nouvelle carte de l’Education prioritaire. Et il est clair (c’était dit) que nombre d’écoles vont en être exclues (et non pas parce que leur situation c’est améliorée, cela se saurait...). Parfois certains s’en contentent (voir ici), ou défendent au mieux la prime de ZEP qui va disparaitre avec la déclassification de l’école.

Pas très brillant sur le fond. Encore une fois il s’agit d’habiller Paul en déshabillant Jacques. Et si il n’y a plus que la question de la prime pour faire bouger les enseignants, c’est bien triste...


* Théorie du genre / JRE : rebonds jusque dans la FCPE :

Depuis plusieurs mois, la FCPE Paul Langevin de Fontenay-sous-Bois fait l’objet d’attaques et de tentatives d’intimidation de la part d’opposants à la supposée « théorie du genre ». Des poursuites judiciaires ont été engagées à l’encontre de Stéphanie Michel, présidente FCPE du groupe scolaire Paul Langevin. (source)
Fin septembre, Stéphanie Michel a été convoquée par la Police judiciaire de Paris, suite à la
plainte déposée par des parents exclus de la FCPE.Il lui a été notifié l’ouverture d’une information judiciaire pour diffamation et même sa probable mise en examen prochaine dans ce cadre.


* miam miam et beurk beurk peuvent rapporter gros.