local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 11 novembre 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Profession de foi : UNIVERSITE

 
 
 

 

 

SUD éducation : une autre voix 

Cher-e-s collègues, 

Sud éducation et SUD recherche présentent, pour élections professionnelles des 27 novembre-4 décembre, des listes et des candidats pour les scrutins nationaux du CTU et CTMESR. 

Vous trouverez sur l’intranet de l’Université dédié à ces élections notre profession de foi et notre bulletin de vote. 

Pour une position sans ambiguité 

aux CTU et CTMESR, 

VOTEZ SUD éducation/ SUD recherche. 

 

* NOS REVENDICATIONS : 

 

D’une façon générale nous refusons la mise 

en concurrence des systèmes scolaires, 

en particulier dans les COMUE qu’on nous impose 

dans la logique des « processus de Lisbonne »

 et pour établir « le grand marché de l’économie de la connaissance ». 

 

Pour cela nous revendiquons :

 

➡ L’utilisation des deniers publics pour les dépenses d’intérêt public.

 

➡ Une réelle politique de lutte contre le chômage et d’amélioration de la qualité de vie et de travail par une réduction conséquente du temps de travail.

➡ L’arrêt de la politique de recours généralisé à l’emploi précaire, la titularisation immédiate des actuels non-titulaires ; un plan d’urgence s’impose pour permettre de pourvoir les milliers d’emplois gelés.

➡ Une refonte du contrat doctoral garantissant l’égalité et l’indépendance des doctorant.e.s.

➡ La fin des évaluations-sanctions, et la disparition de tous les systèmes de primes à travers une refonte de la grille indiciaire.

➡ Des augmentations de salaires, une revalorisation immédiate de 400 € mensuels pour tous.

➡ La revalorisation du salaire minimum à 1700 € net mensuel et l’indexation des salaires sur l’évolution des prix.

➡ L’égalité de déroulement de carrière entre les hommes et les femmes.

➡ Le droit à la mutation et la suppression de toute mobilité subie pour tous les personnels.

➡ Une construction massive de logements étudiants et un véritable plan de rénovation de l’ensemble des universités. 

➡ L’instauration de vrais pouvoirs et contre-pouvoirs décisionnels aux mains des personnels ; l’abrogation des lois LRU et Fioraso. 

Rejoignez-nous localement, pour vous insérer dans une lutte collective, de la maternelle à l’Université. 

Sudeduc37@gmail.com / sud@tours.inra.fr

Suivez notre actualité locale sur : http://sudeducation37.fr/

 

Toutes nos revendications sur notre site 

De la maternelle à l’université, 
pour une autre école dans une autre société, 
pour un autre syndicalisme, 
pour une autre voix face à la hiérarchie, 
choisissez SUD éducation
(membre de l’Union syndicale Solidaires)

A lire également :

Refondation, vraiment ? Plus de deux ans plus tard, 

on ne peut que faire le constat d’un échec

Loi d’orientation : nous ne pouvons que combattre 

cette école du tri social, de la soumission aux intérêts 

des entreprises et des pouvoirs locaux

Moyens : SUD éducation continue à revendiquer

des créations de postes à hauteur des besoins

Précarité : arrêt du recours à la précarité, 

titularisation sans condition de tou-te-s les précaires

Education prioritaire : 

pour une véritable politique de justice sociale

Rythmes : ni décret Peillon, ni décret Hamon, 

luttons pour une autre réforme !

 

 

Toutes nos revendications sur notre site



 

 Contacter le syndicat SUD éducation de votre zone géographique