local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 3 octobre 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Remplacés !

Remplacés !

* Remplacements et solutions à la con : I. Vive les méthodes de négrier (PEEP).

Des méthodes de négrier pour améliorer la gestion des ressources humaines à l’Educ Nat ? C’est ce que souhaite la PEEP !

C’est autour du rapport du jour sur le non remplacement de enseingants (voir votre journal de non information habituel) que se révèlent les solutions les plus inspirées.

Ainsi, tandis que la fédération de parents d’élèves FCPE souligne que les 54 000 créations de postes prévues ne suffiront pas, 
la PEEP prône ouvertement de son côté une flexibilité accrue des remplaçants : « L’Education nationale ne veut pas s’attaquer au problème ; c’est la gestion des ressources humaines qu’il faut revoir, en permettant, par exemple, des remplacements entre les académies. »

C’était pourtant tout simple : demander à un remplaçant de faire plusieurs centaines de km tous les jours pour résoudre tous les problèmes de remplacement et assurer une bonne qualité de l’enseignement, il suffisait d’y penser...

Et pour la Corse, comment on fait pour acheminer rapidement des remplaçants depuis les académies voisines ? On demande à l’armée de prêter ses parachutistes pour faire des remplacements ?


* Remplacements et solutions à la con : II. L’autoremplacement et la suppression des congés maladie (Ministère)

Selon 20 minutes, le débat sur le remplacement des profs absents serait relancé. Parmi les solutions envisagées, l’auto-remplacement serait à l’étude et cette mesure pourrait même être retenue par la nouvelle ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem.

Depuis plusieurs années déjà l’administration a ses idées : faciliter le remplacement par des collègues de l’établissement quitte à ce que ce soit quelque peu chaotique (mais bien payé, il faut toujours attirer le goujat).


Une autre suggestion, plus judicieuse encore avait été faite en 2013 par la médiatrice de l’Éducation nationale, Monique Sassier :
« Il n’est pas sûr qu’il faille remplacer une heure de maths par une heure de maths », indiquait-elle
(ah ?), suggérant par exemple, qu’un prof de français échange ses heures de cours avec son collège de maths absent.
« 
Il prendra de l’avance dans sa discipline et rétrocédera un temps de cours à son collègue lorsqu’il sera de retour. »

Demander au prof malade de rattraper le travail non fait quand il revient, voilà qui devrait beaucoup améliorer le système de remplacement, en effet...,

mais à l’heure du numérique, il serait quand même beaucoup plus moderne de demander au malade de faire des cours en visio-conférence depuis son lit !
Et le numérique, Najat, tu penses au numérique ?


* Errements et décadence (des anti-France) : notre amie Belghoul
Enseignante jusque-là en dispo, Farida B. a repris à la rentrée le chemin des classes, dans la région parisienne. Et depuis rien ne va plus !

Non seulement elle est convoquée chez le recteur pour incitation à l’exclusion scolaire (dans le cadre des activités à la JRE), mais voilà qu’aujourd’hui on apprend trois choses :

1/
elle porte plainte directement contre la ministre devant la Cour de Justice de la République pour abus d’autorité après que le recteur de Versailles (Pff ! un simple sous-fifre) a osé engager une procédure disciplinaire contre elle : il n’a pu agir que par ordre de la ministre, explique Belghoul, "dans le seul but de se venger d’une adversaire politique victorieuse en l’atteignant dans son emploi" (source). Parano avec ça !

2/ Elle serait en fait en arrêt maladie depuis le 1er septembre, mais a été piquée à profiter des allocs en allant faire un petit tour ces jours-ci du côté de Moscou ! Et elle pourrait bien avoir encore des problèmes... (nous dit l’Express)

3/ PIRE encore, voilà que l’on apprend désormais que l’affolée du genre et de la famille a été PACSée, et plus encore à… une femme… nonagénaire. (source)

Décidément une mauvaise passe pour Farida.



* Genre, toujours : Ah ! Les ravages de l’indifférenciation sexuelle et de la théorie du "gender"

La Manif Pour Tous commercialise des polos et des sweats roses pour les messieurs... http://boutique.lamanifpourtous.fr/index.php?id_category=3&amp ;controller=category&id_lang=5

polos et sweats roses qui sont d’ailleurs aussi commercialisés pour les dames...http://boutique.lamanifpourtous.fr/index.php?id_category=4&amp ;controller=category&id_lang=5

Quand on vous dit que tout fout le camp...


* Comment les écoles intégristes siphonnent l’argent public

Le Canard de la semaine :
canardages

*Droit, santé, architecture... En catimini, des écoles privées tentent de pirater les diplômes de l’université

Qu’on se le dise, Vuitton, Rolex ou autres grands noms du luxe n’ont plus le monopole de la contrefaçon. Voici désormais venir les cursus universitaires de contrebande. Une nouveauté en France, où les usurpations de titre concernaient jusqu’à présent surtout les grandes écoles. Mais l’université, à son tour, est frappée. Les facs trop longtemps décriées regagnent du prestige et attirent donc les vendeurs de diplômes. Gare à ces formations privées qui n’annoncent pas clairement la couleur !
Lire la suite

* Boostés au houblon.

Dernière découverte scientifique : le houblon utilisé pour la bière booste les capacités cognitives
Vousnousils.fr Le hou­blon, un nou­veau sti­mu­lant intel­lec­tuel ? D’après des cher­cheurs de l’Oregon, le Xanthohumol, un fla­vo­noïde pré­sent uni­que­ment dans le hou­blon uti­lisé pour fabri­quer la bière, déjà connu pour ses capa­ci­tés anti­oxy­dantes et anti­can­cé­reuses, amé­liore aussi les capa­ci­tés cognitives.
Des effets qui seraient visibles sur­tout sur les sujets jeunes
Vite, des distributeurs de bière dans les établissements scolaires !

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...