local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 28 septembre 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE (VAE)

(circ. 2003-092, I, V)

 

La loi dite de modernisation sociale du 17 Janvier 2002 a ouvert un droit individuel à la validation des acquis de l’expérience (VAE). Cette possibilité est offerte aux assistant(e)s d’éducation.

 

Règle générale de la VAE

 

Tout titre à finalité professionnelle est accessible par VAE (CAP, BEP, Bac Pro, BT, BMA, DMA, BTS, diplômes universitaires) L’ensemble des expériences professionnelles acquises pendant une durée d’au moins trois ans, dans l’exercice d’une activité rémunérée ou bénévole peut être pris en compte. Ces expériences doivent être en rapport avec le diplôme ou le titre pour lequel la demande est déposée. La totalité d’un titre ou d’un diplôme peut être obtenue par la VAE. Le jury de validation indique les éléments devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire, en cas de non-possibilité pour le candidat d’obtenir un titre en totalité par le biais de la VAE.

 

Enseignement supérieur

 

Depuis que les établissements d’enseignement supérieur ont mis en place le dispositif licence-master-doctorat (LMD) et le système européen des crédits, les compétences acquises dans les fonctions d’assistant d’éducation peuvent être valorisées sous forme de crédit, dans la mesure où elles correspondent au cahier des charges du diplôme visé.
Le chef d’établissement doit informer les assistants d’éducation sur les possibilités de validation des acquis de l’expérience (VAE). Les délégations académiques à la validation des acquis (DAVA) et les services communs universitaires d’information et d’orientation (SCUO) peuvent vous renseigner plus concrètement.
 

Documents joints