local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 2 février 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le Panneau Syndical SUD éducation #008 Début Février 2014

""

Publié environ deux fois par mois, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à être imprimé au format A3 pour affichage dans les salles des personnels. Il peut également être reproduit au format A4 sous forme de tract.

Au sommaire du numéro #008 :
DHG : le choc de vérité pour la refondation Peillon
"-" AUSTÉRITÉ • Leur seule priorité
"-" TOURISME • Calendrierscolère
"-" FASCISME • Organisons la riposte !

PNG - 1.6 Mo
Le Panneau Syndical SUD éducation #008
Image à télécharger et à imprimer en A3 pour affichage

 AUSTÉRITÉ • Leur seule priorité

Les discours sur la « priorité à l’éducation » se heurtent à la réalité avec la publication des Dotations Horaires Globales (DHG) des collèges et lycées. Partout les chiffres confirment que le budget est insuffisant, les créations de postes très inférieures aux besoins, la « refondation » un effet de communication. Les créations de postes sont absorbées par la formation initiale et le rétablissement d’une année de stage. Elles ne permettent pas de compenser la hausse de la démographie scolaire.

Les conditions d’apprentissage ne vont pas s’améliorer pour les élèves, les conditions de travail pour les personnels non plus ; les effectifs des classes ne vont pas diminuer. C’est souvent le contraire qui va se produire. Avec « l’autonomie des établissements », cette pénurie risque d’accentuer la concurrence : il faut s’unir pour exiger partout des moyens à la hauteur des besoins.

En région parisienne, des établissements sont en grève et des AG sont organisées. Le mouvement s’étend. SUD éducation apporte son soutien à toutes ces mobilisations et appelle à les multiplier. Imposons par nos luttes des moyens pour satisfaire les besoins, la réduction des effectifs/classe et la définition de plafonds nationaux pour le nombre d’élèves par classe, des dédoublements systématiques, la titularisation de tou-te-s les précaires et des recrutements de titulaires à la hauteur des nécessités.

 TOURISME • Calendrierscolère

V. Peillon, ministre de la neige, vient encore de démontrer que l’intérêt des enfants est sa priorité en publiant les calendriers scolaires des 3 années à venir. Ils programment jusqu’à 11 semaines de classes consécutives et une prérentrée fin août, avec en plus le maintien de l’obligation d’une 2e journée de prérentrée. SUD éducation s’oppose à ces calendriers inacceptables et appelle dans un premier temps à signer massivement la pétition intersyndicale : www.pasdeprerentreeenaout.net

 FASCISME • Organisons la riposte !

La mobilisation de l’extrême-droite se poursuit et l’école est une cible, parce qu’on y tente aujourd’hui de lutter contre les stéréotypes de genre et les discriminations sexistes ou homophobes. Le genre permet de penser comment des comportements et des rôles sont assignés aux personnes en fonction de leur sexe. Pour l’extrême-droite l’inégalité est assumée entre femmes (cantonnées à la sphère privée, au travail domestique, aux enfants...) et hommes (qui travaillent, décident de tout...). L’objectif de cette offensive est aussi de limiter l’enseignement aux « fondamentaux » (lire, écrire, compter), comme le souhaite une partie du patronat.

 Appel national pour faire face à l’extrême droite

PNG - 41.2 ko

 POUR VOUS TENIR AU COURANT DES LUTTES, DE L’ACTUALITÉ SYNDICALE : WWW.SUDEDUCATION.ORG

Voir en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Pann...

Documents joints