local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 23 mars 2007
Format PDF Enregistrer au format PDF

Elections CTPMESR 2007

 Élection du 27 Mars 2007 au Conseil Technique Paritaire Ministériel de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CTPMESR)

A ce second tour du scrutin votez et faites voter pour l’Union
syndicale Solidaires, représentée dans le champs "Enseignement Supérieur
et Recherche" par SUD Education et SUD Recherche EPST.

Pour la plupart, vous êtes employés de façon précaire (doctorants, ATER,
post-doctorants, CDD, vacataires...), ou sur des statuts particuliers,
et peut-être - la faible participation au 1 tour le prouve — vous ne
voyez pas l’intérêt de participer à ce scrutin, vous ne vous sentez pas
concernés...
Nous demandons la réforme du mode de constitution de ce CTP : il faut
que tous les personnels, titulaires ou non, puissent voter ensemble au
même scrutin pour désigner leurs représentants, permettant ainsi de
manifester une première solidarité inter-catégorielle.

En attendant nous vous appelons à saisir l’occasion de vous faire
entendre et de manifester votre volonté d’être considérés comme des
acteurs à part entière de la communauté de travail de recherche et
d’enseignement supérieur.

Ensemble, agissons :
"-" Pour l’amélioration des conditions de travail, de carrières, et
l’égalité des droits
"-" Pour une autre Université : émancipatrice, permettant l’accès aux
savoirs de tous
"-" Pour une Recherche Publique, fondamentale et appliquée, au service de
l’intérêt général !
"-" Pour les droits des précaires, contre la précarité !

Pour réclamer :
"-" Le respect des statuts des personnels : dans tous les métiers, les
besoins permanents doivent être pourvus par des fonctionnaires
titulaires ;
"-" Un arrêt du recours massif aux heures supplémentaires
d’enseignement et la création des postes de titulaires
correspondants ;
"-" L’abrogation du pacte pour la recherche qui institutionnalise la
recherche sur projets de court terme, la mise en concurrence des
laboratoires et des personnels, le partenariat public / privé,
l’emploi précaire, comme normes du fonctionnement de la
recherche publique ;
"-" Un plan de créations massives d’emplois de titulaires et un plan
d’intégration des non titulaires. En attendant, ils doivent
bénéficier des mêmes droits que les autres personnels ;
"-" Une rémunération du travail de tous les doctorants, alignée vers
l’allocation de recherche revalorisée, et l’accès à l’ensemble des
droits sociaux (assurance maladie, chômage, retraite...) ;
"-" La mise en oeuvre partout de la circulaire ministérielle du 20
octobre 2006 sur la résorption des libéralités des doctorants et
post-doctorants.

 Pour faire avancer ces idées,
votez pour l’Union Syndicale Solidaires
...et rejoignez-nous !

Voir en ligne : http://www.sudeducation.org/Electio...

Documents joints