local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 29 août 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Histoire-Géographie en 3e et terminale, enfin des mesures d’urgence substantielles !

Nous avons été longuement reçus le 26 août par la Dgesco et par l’Inspection générale en la présence du Doyen. Cette réunion à l’initiative du ministère fait suite à l’action unitaire engagée depuis un an sur les programmes et les épreuves de terminale puis de 3e (communiqués, audiences, pétition Sud-Snes-Cgt à l’occasion du DNB 2013…) et à une dernière audience après les épreuves du bac le 20 juin. Elle doit aussi être replacée dans le contexte des réactions des collègues tant au lycée qu’au collège, dans de nombreuses académies. L’IG nous a présenté ses propositions d’allègement en réponse à nos demandes d’urgence. Il est clair qu’on est dans une logique d’aménagement qui ne touche pas au fond des programmes, cette question étant renvoyée au travail du futur Conseil Supérieur des Programmes.

Le volume des suppressions de 20h en 3e comme en terminale L/ES reste inférieur à nos demandes mais va indéniablement dans le bon sens. Même si on peut contester certains choix, cela permettra tout de même un gain de temps avec l’augmentation du volume horaire des questions restant au programme et la possibilité d’approfondir un peu plus les méthodes et l’appropriation des contenus..

Sur les épreuves, nous sommes de nouveau intervenus avec le soutien du Snes et du Snalc pour que soient pris en compte nos critiques et celles des collègues : choix des sujets (cesser les choix de fin de programmes ou trop difficiles) mais aussi sur leur nombre en offrant un troisième sujet de composition et un deuxième sur l’étude de documents. Ces questions et surtout la dernière ont suscité une grande réticence de l’IG qui renvoie la décision au cabinet.

Enfin des aménagements sont proposés pour l’HG des premières