local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 12 mai 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le 15 mai : mobilisons-nous dans la Fonction publique pour dire Stop !

 Ensemble, le 15 mai
Mobilisons nous dans la fonction publique
pour dire STOP ...
à la politique d’austérité imposée par le gouvernement !



Nous avons, toutes et tous, entendu le discours de politique générale du nouveau Premier ministre
Manuel VALLS et ses annonces quant à la poursuite de la poursuite d’austérité mise en place par
les gouvernements successifs de F Hollande.

En réaffirmant qu’il fallait maintenir le pacte de responsabilité, redresser les comptes publics et
réduire de 50 milliards d’euros la dépense publique, le Premier ministre choisit, lui aussi, de frapper
sur la fonction publique et ses agents.

 AU MENU POUR LES TROIS PROCHAINES ANNEES
 Gel de la valeur du point d’indice jusqu’en ... 2017
 Poursuite de la MAP (ex RGPP) responsable de milliers de suppressions d’emplois
 Poursuite des restructurations et autres réorganisations en tous genres
 Réforme de l’administration territoriale de l’Etat qui se traduira pour les agents par de nouveaux transferts de l’Etat vers la Territoriale et au sein même des collectivités
 Remise en cause de l’égal accès à un service public de qualité
 Dégradation continue des conditions de travail

En principe, le 19 mai devraient s’ouvrir les négociations autour des questions des parcours
professionnels, carrières et rémunérations (PPCR).

Mais qu’aura à nous offrir la ministre puisqu’elle même ne disposera, au vu des annonces faites,
d’aucune marge de manoeuvre pour ouvrir de véritables négociations ? Rien, ou alors des miettes ...
pour les pigeons que nous sommes !

Pour toutes ces raisons, Solidaires a boycotté la dernière réunion de cadrage du 28 avril prévue sur
les sujets PPCR, ainsi que la séance du Conseil supérieur de la fonction publique de l’Etat du 5 mai
qui devait examiner le projet de loi sur la réforme des territoires de la République.

Une demande d’audience intersyndicale a été faite auprès du Premier ministre.

 Dans l’unité la plus large, le 15 mai 2014, exigeons ...
 Le retrait du pacte de responsabilité et des 50 milliards d’économies
 Le dégel immédiat de la valeur du point d’indice
 Le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat
 L’arrêt des suppressions d’emplois et la création des emplois de titulaires nécessaires à l’accomplissement de toutes les missions de service public
 Une véritable refonte des grilles permettant une réelle linéarité de carrière
Toutes et tous en grève, manifestons sur l’ensemble du territoire.

Voir en ligne : https://www.solidaires.org/article4...

Documents joints