local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 21 mai 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

LA LETTRE DU MARDI 20-05-2014

Les Nouvelles Du Mardi

20 MAI 2014


Déclaration de la Fédération SUD éducation au CSE du 16 mai 2014.
A lire sur notre site.

Rythmes scolaires : les parents à la caisse... et le privé encaisse.
Le privé touchera les subventions d’État (source le nouvel obs.) Pascal Balmand, le secrétaire général de l’Enseignement catholique, [a rencontré] Benoît Hamon pour s’assurer que le privé touchera bien les subventions d’État pour les rythmes scolaires. Cela devrait permettre aux écoles cathos de recevoir des subventions pour financer les activités "périscolaires" liées à leur "caractère propre"... Certains sont mieux entendus que d’autres... A lire sur le Mammouth déchainé.

Harcèlement moral, conditions de travail : on fait le point.

Dans l’Éducation nationale, selon une étude du « Carrefour santé social » sur les risques psycho-sociaux réalisée en mai 2011, 24% des agents sont en état de tension au travail et 14% en situation de « burn out » (expression anglophone passée dans le langage courant et de plus en plus utilisé par les médecins généralistes pour décrire un syndrome frappant principalement les professions où l’on s’occupe de l’autre et ayant comme caractéristiques l’épuisement émotionnel, la dépersonnalisation et la démotivation). D’après la MGEN (mutuelle de santé), ses services accompagnent 15.000 agents par an, dont « 6.000 bénéficient d’un tête-à-tête avec un psychologue ». Quant aux suicides, ils ne sont pas si rares que le Ministère veut le faire croire, même s’il est très difficile d’en chiffrer le nombre exact car il n’existe pas de statistiques fiables et/ou officielles sur le sujet.
Aujourd’hui, la situation ne fait qu’empirer.
Les chefs d’établissement jouant leur promotion sur les états de service qu’ils produisent eux-mêmes, ils ont tendance à étouffer les affaires. Quant aux autorités rectorales, elles minimisent ou imposent la loi du silence (pour en savoir plus à ce sujet, voir le blog Omerta au Rectorat). Lire l’article en entier sur Questionsdeclasse.org

Le numérique à l’école : des outils au service de l’apprentissage des élèves, vraiment ?
Tableau interactif, ordinateur, tablette : le numérique pénètre les écoles. Ces nouveaux outils servent-ils l’apprentissage et la pédagogie ? Ou les intérêts commerciaux des géants de l’Internet et de l’électronique ? Roberto Casati, philosophe spécialiste des sciences cognitives, s’interroge sur les conséquences de ces technologies. Selon lui, elles altèrent nos capacités à lire avec attention, à se concentrer. Sans que les élèves en sachent beaucoup plus sur le fonctionnement d’un ordinateur, d’un logiciel ou d’un moteur de recherche. « Ce qui compte, pour les géants de ce système, c’est que vous