local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 14 mai 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Rapacité

 

Rapacité

14/05/14 11:31

* Evaluation/expulsion (des étudiants étrangers)

Certains préfets (comme celui du Bas-Rhin) s’arrogent le droit de juger le niveau d’études des étudiants étrangers pour mieux les expulser...

Le Monde Extrait :

« « Nous avons l’impression nette d’un durcissement  », constate Pascal Maillard, enseignant chercheur à l’université de Strasbourg, membre du Snesup. Le syndicat, avec douze organisations, soutient cinq étudiants dont certains sont sous le coup d’une obligation de quitter le territoire. « Alors que nous avions pu régler à l’amiable des cas comparables l’an passé, cela n’a été possible cette année que pour deux d’entre eux », déplore-t-il.
Certains refus du préfet du Bas-Rhin s’appuient sur les notes insuffisantes obtenues par les étudiants, bien que, dans certains cas, ceux-ci aient validé leur semestre et obtenu la moyenne. « Il n’est pas du ressort de la préfecture de juger le niveau d’études des étudiants, mais du nôtre », martèle M. Maillard. »

Un « Préfet des Etudes » sans doute...


* Beau travail... du MEDEF, pour récupérer le fric de la formation continue :

Beau travail : c’est le nom d’une campagne de pub du MEDEF... pub qui a la particularité d’être financée avec l’argent de la formation professionnelle !
Pourquoi se gêner et changer les bonnes vieilles habitudes ? Ce serait quand même dommage que l’argent de la formation professionnelle ne serve qu’à la formation professionnelle...
source Le Monde

Gattaz espère mieux que ses 30 % d’augmentation ?


* Rapt des contributions publiques par le privé : les rythmes (encore).

Rythmes scolaires (et "caractère propre" ?) : le privé touchera les subventions d’État

source le nouvel obs. Pascal Balmand, le secrétaire général de l’Enseignement catholique, va rencontrer aujourd’hui Benoît Hamon pour s’assurer que le privé touchera bien les subventions d’État pour les rythmes scolaires

Cela devrait permettre aux écoles cathos de recevoir des subventions pour financer les activités "périscolaires" liées à leur "caractère propre"...


* Rapt des contributions... (encore) : des partenariats Publics-Privé pour les collèges...

C’est dans le 37, après le 45, le 93... Huit partenariats avec un grand groupe de BTP, sur 20 ans, pour reconstruire des collèges qui couteront une somme folle à la collectivité... mais rapporteront beaucoup à certains actionnaires.

source syndicale.

Une autre version du pact(ole) d’irresponsabilité ?

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...