local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 4 novembre 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Rencontre nationale des assemblées générales interprofessionnelles

La fédération Sud Éducation apporte son soutien à
l’initiative de réunion des AG interpro en lutte contre la casse de nos
retraites.

Il nous semble en effet très important de favoriser toutes les formes de
coordination des collectifs militants interprofessionnels et de favoriser
leur auto organisation. C’est l’une des tâches que Sud éducation et
Solidaires s’efforcent de réaliser sur le terrain. Nous espérons que cette
première réunion sera fructueuse et permettra de poser des jalons pour
l’avenir le plus immédiat.

Des militants de sections locales de Sud éducation seront bien sûr
présents à ce rendez vous, ainsi que des représentants de notre union
syndicale interprofessionnelle, Solidaires.

 Appel à une rencontre nationale des assemblées générales interprofessionnelles à Tours

La lutte contre la réforme des retraites arrive à un moment décisif. Alors que le gouvernement et les médias
nous annoncent la fin de la mobilisation, des actions de blocage et de solidarité sont menées dans tout le
pays pour appuyer les secteurs en lutte. Elles sont souvent organisées par des Assemblées Générales
interprofessionnelles ou par des intersyndicales élargies au non syndiqués.

Cependant, au-delà de cette structuration au niveau local, il n’y a pas ou très peu de communication entre
les différentes Assemblées Générales Interprofessionnelles, de façon à se coordonner à une échelle plus
large.

Or, si nous voulons donner un coup d’arrêt à la politique gouvernementale, il nous faut nous, travailleurs,
chômeurs, jeunes et retraités mobilisés, syndiqués et non-syndiqués, nous doter d’un outil pour coordonner
nos actions et organiser notre lutte au-delà de l’échelle locale.
C’est pourquoi l’Assemblée générale de Tours, réunie le 28 octobre 2010, se propose d’organiser et
d’accueillir une rencontre interprofessionnelle de mandatés des Assemblées Générales qui se tiennent dans
tout le pays.

Cette rencontre aura lieu à Tours le samedi 6 novembre, journée de mobilisation nationale, et se
prolongera si nécessaire le dimanche 7. Nous y convions les mandatés de toutes les assemblées
générales interprofessionnelles ( ainsi que ceux des intersyndicales étendues aux non syndiqués et
s’inscrivant dans une démarche interprofessionnelle et de massification du mouvement).

Nous invitons les différentes assemblées à se signaler en nous envoyant un courrier à
ensemblepourleretrait@gmail.com ou à nous contacter par téléphone (Sarah : 06-74-02-30-07 ou Tommy :
06-73-58-56-44).

 Modalités de fonctionnement et détails pratiques

L’organisation d’une rencontre nationale nécessite un minimum de règles quant au nombre de
participants ou aux modalités de prises de décisions, que ce soit pour des raisons de logistique ou de
juste représentation des différentes AG.

Il ne s’agit pas de mettre en place un règlement contraignant mais un cadre minimum nécessaire au
bon fonctionnement de la rencontre.

Nous vous proposons donc un certain nombre de modalités pratiques. Celles-ci ne sont pas arrêtées.

Nous sommes ouverts à suggestions ou propositions alternatives de votre part.

Modalités de la rencontre nationale des AG interpro

  • Nombres de mandatés

Pour des raisons de logistique évidentes, mais aussi par souci de représentativité de chaque AG ou
intersyndicale élargie, nous entendons limiter le nombre de mandatés de chaque ville :
"-" 4 mandatés par AG (ou intersyndicale élargie) de préfecture ou de ville de plus de 100 000 ;
"-" habitants (idem pour Paris) ;
"-" 2 mandatés par AG (ou intersyndicale élargie) d’autre ville (ou d’arrondissement pour Paris) ;
"-" 2 observateurs avec droit de parole mais sans droit de vote pour les villes qui le
souhaiteraient et qui n’auraient pas envoyé de mandatés.

Chaque AG est responsable de sa délégation et de sa composition.

  • Modalités de vote

Si les décisions éventuelles à prendre ne bénéficient pas d’un large consensus, nous serons amenés à
procéder à un vote.

Nous proposons donc que chaque mandaté dispose d’une voix ; charge aux délégations d’essayer de
refléter dans leurs votes le point de vue de l’Assemblée qui les a mandatés. Afin que les décisions
soient assises le plus largement possibles, il nous semble souhaitable qu’elles soient adoptées à une
majorité des 2/3.

Toutefois, si une proposition obtenait moins des 2/3 des voix mais plus de la moitié, on pourrait
envisager un système où, si une personne en faisait la demande, on procéderait à un vote par ville
pour trancher (1 AG = 1 voix), au 2/3 également.

  • Ordre du jour

Nous vous enverrons bientôt une proposition d’ordre du jour, qui sera bien sûr soumise à
approbation et/ou à modifications de la part des participants au début de la rencontre.

Notre proposition d’ordre du jour devrait se structurer autour d’un bilan des situations locales et
d’une recherche de perspectives communes. Nous vous la communiquerons dans les jours qui
viennent.

Il est possible que la rencontre continue le dimanche matin. Les participants pourront décider
d’interrompre la rencontre pour participer à la manifestation tourangelle.

Détails pratiques

Les frais de déplacement sont à la charge des Assemblées locales. Une participation financière au
repas sera demandée aux mandatés. En revanche, nous nous chargeons évidemment de
l’organisation pratique de la rencontre (hébergement, repas, transport de la gare au lieu de la
rencontre, accueil...). Une tribune neutre (prise de tours de paroles, prise de note...) sera proposée
par la ville qui accueille.

  • Lieu

La rencontre aura lieu dans une salle de la Maison des Syndicats, la Camusière, 18 rue de l’Oiselet,
Saint Avertin. Un plan vous sera communiqué.

Il s’agit ici de propositions pour permettre un minimum d’efficacité dans le fonctionnement. Si cette
rencontre devait en amener d’autres, il est évident que les modalités devraient en être définies
collectivement (ce week-end par exemple).

Voir en ligne : http://www.sudeducation.org/Rencont...

Documents joints