local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 24 septembre 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

La grande mascarade…

Orientation : la concertation montre son vrai visage !
SUD éducation claque la porte de cet atelier.

Alors que la concertation sur la refondation de l’école et sa thématique ‘orientation’ est en cours on apprend par une dépêche de l’AEF que le 1er ministre vient de signer avec le président de l’ARF "15 engagements pour la croissance et l’emploi" dont 2 concernent directement l’orientation (voir doc associé). L’engagement N° 8 confie aux régions l’animation et la coordination du service public d’orientation tandis que le N° 12 transfère le pilotage et l’animation territoriale de l’offre d’orientation tout au long de la vie qui, jusqu’à présent, se limitaient à un public non scolaire.
Détournés de leur mission initiale, les CIO vont, par ces engagements, être associés au service de l’insertion professionnelle immédiate, aux besoins locaux de l’emploi.

Sans s’interroger sur les spécificités des professionnels de l’orientation (formation à Bac + 5 dans les domaines de la Psychologie et de la Sociologie) le gouvernement considère que l’autorité fonctionnelle des Régions est plus propice à la construction des élèves et que les problématiques propres à la jeunesse peuvent être traitées comme celles des adultes ?
On assiste ici à une grave dénaturation de l’orientation à l’école.

Si l’orientation ‘fonctionne mal’ selon les propos du ministre de l’Education nationale, pas un instant il n’aborde les raisons historiques de cette dégradation :