local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 17 octobre 2004
Format PDF Enregistrer au format PDF

PPCP : plus qu’une pédagogie, une philosophie... libérale !

Le projet pluridisciplinaire à caractère professionnel est une réforme "pédagogique" qui a été instituée sous le ministère Mélenchon, au lendemain de la mobilisation des lycées pro. du printemps 2000 contre la Charte de l’Enseignement Professionnel Intégré qui prévoyait de casser les statuts des enseignants. Plus qu’une simple innovation pédagogique soi-disant destinée à créer plus de lisibilité du métier auquel se destinent les élèves des LP, le PPCP a permis d’introduire plus de flexibilité dans les horaires (le nombre d’heures alloué au PPCP est annuel, la mise en pratique et les enseignants intégrés au PPCP sont à définir localement...). La mise en place des PPCP n’a pas entraîné un alourdissement des horaires des élèves considérés comme déjà trop élevés, cette pluridisciplinarité s’est faite aux dépens des enseignements disciplinaires classiques, sans allégement des programmes, bien entendu. En outre, l’instauration d’une même heure banalisée pour permettre à l’ensemble des enseignants de se concerter reste un voeu pieux.

Le PPCP est en fait une des méthodes utilisées par les différents gouvernements qui se sont succédés ces dernières années pour déconcentrer l’Education nationale. C’est ainsi qu’un rapport sur la réussite scolaire, présenté le 9 octobre 2002 au Conseil Economique et Social vantait le PPCP au même titre que l’alternance, les accords avec les entreprises, l’annualisation de temps de travail... Le PPCP permet en outre d’introduire des partenariats avec les entreprises locales... Ce qui ne dérange en rien, bien au contraire, l’introduction des diplômes locaux (ou plutôt de compétences locales), tant vantés pour répondre exactement et quasi immédiatement aux besoins du patronat local. En effet, une situation vue lors du PPCP peut servir comme support à une épreuve de contrôle en cours de formation...

Avec la baisse régulière du nombre d’heures dans les établissements, les heures de PPCP ont tendance à se restreindre, du fait du faible intérêt qu’elles suscitent pour les enseignants et les élèves. Il nous faut cependant exiger de récupérer les horaires que les PPCP avaient spolié aux disciplines générales et professionnelles pour préserver une qualité d’éducation, seule garante de la valeur des diplômes nationaux.

Voir en ligne : http://www.sudeducation.org/PPCP-pl...