local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 12 avril 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Désirs et ratés

 

Désirs et ratés

12/04/14 10:00

* Les choses d’Hamon :

Nouveau ministre - anciens problèmes.

Si, officiellement la première intervention publique du nouveau ministre a été sur les 102 réseaux REP + (source), il n’empêche que le sujet principal des premiers jours de règne de B. Hamon reste bien la question des rythmes.

Bien introduit (et depuis longtemps me direz-vous), le Mammouth a pour information que
le cabinet du ministre aurait la solution pour trouver une porte de sortie  : laisser l’autonomie aux maires. Et une large latitude même, puisqu’il serait question de leur laisser le choix d’appliquer ou non.

Voilà de quoi mécontenter encore une fois tout le monde  : c’est un peu prendre pour des imbéciles des équipes qui à ce jour ont largement travaillé sur la question, puisqu’il apparaît - selon la presse officielle- que près de 97 % des communes ont mis en place les choses. Plus largement c’est aussi mécontenter tous ceux qui soutiennent fermement cette réforme (certains syndicats, la FCPE aussi). C’est enfin mettre dans la difficulté ceux qui, entre 2013 et 2014, sont au milieu du gué quant à mise en application de la réforme...
Certains maires, qui ont fait voter les parents pourront-ils revenir en arrière ?

Et au final, ce sera la réforme Darcos qui sera appliquée...

Tout cela dans un contexte de réduction des dotations aux communes, et alors que certains maires annoncent qu’ils en font un point de blocage (ex : Toulon (source))...


* Vers la fin du principe de gratuité ou quasi gratuité des études supérieures ?

Selon Médiapart qui rappelle que des hausses ont déjà eu lieu cette année dans les grandes écoles, le ministère réfléchirait à relever ces droits à l’université, au niveau des masters. (pour commencer) source


* Ah, la droite...

La gauche commençait à vous gonfler ? La droite va vous faire éclater...

- Affaire de Joué-le-Tours / Journée de retrait de l’Ecole : Un maire à la hauteur (mais de quoi, on se le demande).

Alors que le maire de la commune refuse de cautionner un tract diffusé pendant sa campagne, et dans lequel il attaque nommément trois écoles de la ville (les accusant d’enseigner la théorie du genre), le voilà aujourd’hui qui reconnait un lettre encore plus affligeante (publiée par un média libre local, La Rotative