local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 12 avril 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Désirs et ratés

 

Désirs et ratés

12/04/14 10:00

* Les choses d’Hamon :

Nouveau ministre - anciens problèmes.

Si, officiellement la première intervention publique du nouveau ministre a été sur les 102 réseaux REP + (source), il n’empêche que le sujet principal des premiers jours de règne de B. Hamon reste bien la question des rythmes.

Bien introduit (et depuis longtemps me direz-vous), le Mammouth a pour information que
le cabinet du ministre aurait la solution pour trouver une porte de sortie  : laisser l’autonomie aux maires. Et une large latitude même, puisqu’il serait question de leur laisser le choix d’appliquer ou non.

Voilà de quoi mécontenter encore une fois tout le monde  : c’est un peu prendre pour des imbéciles des équipes qui à ce jour ont largement travaillé sur la question, puisqu’il apparaît - selon la presse officielle- que près de 97 % des communes ont mis en place les choses. Plus largement c’est aussi mécontenter tous ceux qui soutiennent fermement cette réforme (certains syndicats, la FCPE aussi). C’est enfin mettre dans la difficulté ceux qui, entre 2013 et 2014, sont au milieu du gué quant à mise en application de la réforme...
Certains maires, qui ont fait voter les parents pourront-ils revenir en arrière ?

Et au final, ce sera la réforme Darcos qui sera appliquée...

Tout cela dans un contexte de réduction des dotations aux communes, et alors que certains maires annoncent qu’ils en font un point de blocage (ex : Toulon (source))...


* Vers la fin du principe de gratuité ou quasi gratuité des études supérieures ?

Selon Médiapart qui rappelle que des hausses ont déjà eu lieu cette année dans les grandes écoles, le ministère réfléchirait à relever ces droits à l’université, au niveau des masters. (pour commencer) source


* Ah, la droite...

La gauche commençait à vous gonfler ? La droite va vous faire éclater...

- Affaire de Joué-le-Tours / Journée de retrait de l’Ecole : Un maire à la hauteur (mais de quoi, on se le demande).

Alors que le maire de la commune refuse de cautionner un tract diffusé pendant sa campagne, et dans lequel il attaque nommément trois écoles de la ville (les accusant d’enseigner la théorie du genre), le voilà aujourd’hui qui reconnait un lettre encore plus affligeante (publiée par un média libre local, La Rotative - voir aussi ce lien vers la presse locale) dans laquelle il étale encore plus ses propos sur ladite théorie du genre. Bref une attaque frontale à l’Ecole en général.
Situation ubuesque pour un maire qui gère au plus mal sa communication, et qui est aujourd’hui dans une position difficile. D’autant plus qu’un
recours en annulation des élections (gagnées à 200 voix) vient d’être déposé.

Pas de réaction de l’administration de l’EN face à ce genre de propos officiel (pour l’instant), mais on ne peut pas dire que la sérénité scolaire soit désormais au rendez-vous dans cette commune.

Autre information (Mammouth Déchaîné) : la plainte de la rectrice, déposée à propos de la diffusion d’une vidéo attaquant une collègue, n’est toujours pas arrivée dans le bureau du procureur. Inquiétant.


- Pendant ce temps là de hauts fonctionnaires de l’Educ Nat cherchent à relancer la rumeur sur la théorie du genre

Groupe de hauts fonctionnaires nostalgiques du sarkozysme qui se réfugient courageusement dans l’anonymat pour dire tout le mal qu’ils pensent du pouvoir socialiste en général et de leur ministre en particulier (surtout quand celui-ci vient de partir),  le cercle des recteurs disparus tient à jeter de l’huile sur le feu en entretenant les grotesques rumeurs lancées par l’extrême droite et divers mouvements intégristes : ainsi, comme le rapporte l’Express, ils n’hésitent pas à présenter comme un acquis de Vincent Peillon "l’introduction subreptice mais hélas bien réelle de la théorie du genre à l’école", ce qui, au lendemain du discours de politique générale du nouveau premier ministre, constitue évidemment une provocation puisque Manuel Valls y a notamment déclaré : "dans un pays traversé par les fractures, les rumeurs, notamment sur cette soi-disant théorie du genre à l’école, tous les républicains doivent savoir s’écouter, se retrouver et éviter les surenchères, dont les extrémismes au fond sont les seuls vainqueurs".

A quand un peu de ménage parmi les hauts fonctionnaires anti-républicains de l’Education ?

- Projet de Fillon pour l’école

en résumé :
. autonomie des établissements, c’est-à-dire de "vrais établissements" avec des chefs choisissant leurs profs,
.
bivalence des enseignants,
. augmentation de leur temps de présence dans les établissements,
. école primaire
recentrée sur les fondamentaux et les "matières fondamentales", ("les trois quarts du temps scolaire en primaire [seraient] consacrés la maîtrise de la langue, les mathématiques et l’anglais"),
.
développement du goût de l’entreprise avec un "stage long de 3 semaines en entreprise en classe de 5ème",
. réforme du bac jugé trop onéreux...

Tous les détails ici :
http://www.lemonde.fr/education/article/2014/04/11/francois-fillon-veut-faire-debat-sur-l-ecole_4399572_1473685.html


- Salut les copains : propos de Luc Ferry sur ses amis députés

propos de Luc Ferry sur ses petits copains députés UMP qui poussaient des cris « de bestiaux » pour rendre inaudible le discours (pourtant très droitier) du premier ministre (source)

« Ces gens vocifèrent comme des malades mentaux, c’est consternant. Comment demander à nos enfants de se conduire convenablement dans une classe si les députés se conduisent comme des abrutis devant tous les Français ? »

« Ces gens se conduisent comme des porcs. »

- Jacques Bompard plagie un article du site d’Alain Soral dans des questions adressées à Benoît Hamon

Selon lelab/europe1, le député d’extrême droite Jacques Bompard n’hésite pas à reprendre mot pour mot "des pans entiers d’un article publié dimanche 6 avril sur le site de l’association Égalité et Réconciliation" d’Alain Soral (qui, rappelons-le, se réclame du national socialisme...).


* Et l’extrême droite ? Boutin R.E.I.D. dingue !

Non seulement Boutin apporte son soutien à Belghoul et à ses JRE, ce qui pour elle est une nouvelle occasion de montrer sa propension à dire n’importe quoi, comme par exemple "les enfants appartiennent à leurs parents", mais en plus elle se transforme en représentante de commerce pour les éditions R.E.I.D. tout juste créées par Belghoul en faisant la promotion de dernier livre de Belghoul (vendu tout de même 15 € !), Papa porte un pantalon et maman porte une robe.

(Le Mammouth avait déjà rapporté les fortes pensées de Farida Belghoul au sujet de la nature première des femmes et de la nécessité pour elle d’abandonner le pantalon et de porter robes ou jupes :
http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...
)
inconnu

 

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...