local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 9 avril 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

(Matfanus) : JLT : Les polémiques autour des écoles prennent un nouveau tournant

Source :
matfanus.blogdpot.fr
publié le 8 avril 2014


Joué-lès-Tours  : Les polémiques autour des écoles prennent un nouveau tournant

L’affaire de l’école
Blotterie ou plus généralement "l’affaire des accusations
d’enseignement de la théorie du genre dans les écoles jocondiennes"
a pris un nouveau tournant en ce lundi.


source

Du côté de l’école
Blotterie, à l’appel de Sud
Education
un rassemblement avait lieu lundi soir, en soutien au
personnel enseignant incriminé par JRE (Journée de Retrait de
l’Ecole). Un rassemblement qui a réuni plus de 200 personnes
devant l’inspection académique.

Par ailleurs, les dessous de cette histoire ne sont
toujours pas clairs, à commencer par la plainte de la mère qui
accuse l’enseignante. Le blog
du Mamouth déchainé
affirmait hier sur son
compte twitter
que la plainte ne serait toujours pas déposée. 

Info Mammouth : #Joué #JRE : pas de plainte déposée par la mère (parquet).
Le Mammouth déchaîné (@blogMammouth) 7 Avril 2014

Une info
confirmée par la NR ce matin
.

Un nouveau document
embarrassant et une requête d’invalidation pour Frédéric Augis

De son côté, le nouveau maire Frédéric Augis n’a pour
le moment toujours pas affirmé publiquement son soutien au personnel
de l’école Blotterie, ni même dénoncé les accusations de JRE.
Pire, Frédéric Augis est lui même embarrassé par la publication
d’un tract portant son logo de campagne
accusant les écoles
jocondiennes d’enseigner la "théorie du genre". Le nouveau
maire a réfuté en être à l’origine et a annoncé la semaine
passée déposer plainte pour en trouver les auteurs. Cependant lundi
matin, la plainte n’était toujours pas déposée non plus.

Une
affaire qui empoisonne le début du mandat et qui est loin d’être
terminée, la NR informant que des électeurs jocondiens ont déposé
une
requête auprès du tribunal administratif pour faire invalider le
scrutin
, en se basant sur la diffusion du tract en question.

Une
requête qui pourrait être appuyée par les révélations de La
Rotative qui publie des extraits d’un second document
allant dans
le même sens que le précédent. Un document diffusé avant le
premier tour des élections et qui porte lui aussi le logo du
candidat Augis. Un document qui au delà de sa portée électorale se
révèle être une nouvelle attaque infondée envers l’Ecole
publique.