local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 7 avril 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Manif anti Faf du 6 avril 2014

Environ 170 personnes ont répondu à l’appel du Collectif Antifasciste Tourangeau contre "le jour de colère" à Tours. Finalement, la nébuleuse fasciste s’est défilée à Nantes nous laissant les rues de Tours. A notre quelques coups de matraques et gazages des flics à hauteur de la rue de Châteauneuf.















Ci-dessous, l’article et photo de la Nouvelle République du 7 avril 2014 :

" Jour de colère " annulé : les " antifa " mobilisés

Les antifascistes tourangeaux ont maintenu, hier, leur défilé dans les rues de Tours malgré l’annulation du rassemblement de « Jour de colère ». - Les antifascistes tourangeaux ont maintenu, hier, leur défilé dans les rues de Tours malgré l’annulation du rassemblement de « Jour de colère ». Les antifascistes tourangeaux ont maintenu, hier, leur défilé dans les rues de Tours malgré l’annulation du rassemblement de « Jour de colère ».
Les antifascistes tourangeaux ont maintenu, hier, leur défilé dans les rues de Tours malgré l’annulation du rassemblement de « Jour de colère ».


Malgré l’annulation du rassemblement annoncé par “ Jour de colère ”, les antifascistes tourangeaux ont maintenu leur manifestation, hier.

Tours ne figurait finalement pas, ce week-end, parmi les villes où était programmé un rassemblement du collectif « Jour de colère ». C’est à Nantes que les militants de ce mouvement assez hétéroclite étaient appelés à se réunir. Les antifascistes tourangeaux avaient appelé à manifester pour contrer ce rassemblement. « Il avait été annoncé il y a un mois, explique Éric Sionneau, membre du Collectif antifasciste 37. C’est un mouvement qui regroupe aussi bien des partisans de Dieudonné que des anti-impôts, des intégristes de tous genres… Finalement, ils ont décidé de se replier sur Nantes. Mais nous, nous voulons reprendre la rue aux réactionnaires. »

L’annulation de la manifestation tourangelle était considérée par les antifascistes tourangeaux comme « une victoire ».

« Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fachos », clamaient les manifestants en défilant dans les rues de Tours, hier après-midi. « On défile aujourd’hui, conclut Éric Sionneau, pour montrer qu’on sera toujours là pour les combattre. »

Voir en ligne : http://solidaires37.org/spip.php++cs_INTERRO++ar...