local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 4 avril 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Continuité.

Continuité.

04/04/14 11:14

* Benoit qui ? Un sous-ministre en short ?

Un « short » ministériel taille XL pour Benoît Hamon (pour Lemonde), qui reçoit l’ordre de ne surtout rien entreprendre ?

Décidément, il y a des maudis... Après un ministère du Rien, le voici à la tête d’un cabinet qui devra avant tout se taire (si il veut faire passer les réformes Peillon). Hamon précise déjà qu’il se contentera de poursuivre la "réforme des rythmes" et la "refondation" de l’école... Et déjà Fioraso annoncée comme secrétaire d’Etat à l’enseignement sup et recherche.

En effet, mieux vaut pour le gouvernement qu’il se taise :
20minutes.fr - L’ancien ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances s’est dit attaché à la réduction des inégalités pour « faire en sorte qu’il n’y ait pas d’ordre social immuable, qu’il n’y ait personne qui soit assigné à résidence sociale »"

D’ici à ce qu’il suggère à son nouveau collègue de l’Économie et des Finances d’initier une réforme de l’héritage pour éviter que certains naissent pauvres quand d’autres naissent immensément riches...


* Le Figaro réussit à faire honte à Belghoul (JRE) en rapportant son langage châtié :

source, sur cette page « Pour tout (sic) ces cons qui pensent que cette histoire est inventée, écrit-elle sur son site, sachez que ni Dalila Hassan ni moi ne craignons les poursuites judiciaires. »

Belghoul continue à fanfaronner, mais le début de sa phrase a disparu de son site...

A Tours (et Joué les Tours), SUD éducation 37 appelle le lundi 7/04 à 17 h 30 à un rassemblement de soutien aux collègues diffamées et à rejoindre la manifestation de Dimanche 6/04 qui réagit à la tenue (annulée hier) d’un « jour de colère » par plusieurs associations fascistes.

Voir les sites syndicaux de SUDéducation 37 et SOLIDAIRES 37.


* Rythmes scolaires : l’AMF va demander à Benoît Hamon un fonds d’amorçage pérenne d’1 milliard d’euros

Selon Localtis.info, « alors que les élus locaux craignent une baisse drastique de la dotation globale de fonctionnemment allouée par l’Etat en 2015, 2016 et 2017 (les chiffres qui circulent faisant état d’un manque à gagner de "24 milliards en cumulé" sur la période 2014-2017), "Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France (AMF), adressera dans les prochains jours un courrier à Benoît Hamon, pour "sensibiliser" le nouveau ministre de l’Education nationale aux conséquences de la réforme des rythmes scolaires sur les finances des communes.
Pas question – au moins dans un premier temps – d’exiger de donner "liberté de choix des maires quant à l’organisation des rythmes scolaires dans l’enseignement du premier degré", comme l’avaient suggéré le député Xavier Bertrand (voir notre article du 5 décembre 2013), les sénateurs Jean-Claude Gaudin et Jean-Claude Carle (voir notre article ci-contre du 24 janvier 2014), et, plus récemment, le député Bernard Accoyer. »

 

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...