local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 27 mai 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

LA LETTRE DU MARDI 27-05-2014

Les Nouvelles Du Mardi

27 MAI 2014

 

- Dépolitisation générale / élections / éducation populaire (cherchez l’intrus)

Question posée par un collègue à ses élèves « vous savez ce qui s’est passé ce week end ? - Oui, le Réal a gagné ». No comment. Société de consommation 1 (au moins) ; citoyenneté : 0.
Ne blâmons pas ces élèves (jeunes sans doute) de leur réponse : c’est toute la société qui en est arrivée là, et l’école n’y peut plus grand chose. Dans une société ou « Politique », « Syndicalisme », « Capitalisme » quand ce n’est pas « Avis » voire « Pensée » ou « Réfléchir » et « esprit critique » deviennent des gros mots, on ne peut guère s’étonner des résultats électoraux et de l’abrutissement progressif des masses. Les médias et les hommes politiques qui y parlent- répètent à longueur de journées des non-analyses, des contre vérités, des simplifications qui ne permettent plus aujourd’hui de construire la moindre réflexion critique. C’est le lit de l’extrême droite.
JAMAIS il n’a été aussi urgent de réinvestir la politique, et de ne pas la laisser à ceux qui veulent en faire une profession. Ceux-là savent très bien ce qu’ils veulent en faire.
JAMAIS il n’a été aussi urgent de réinvestir le champ des idées et de la syndicalisation pour prendre en main sa propre défense, son propre devenir.
A SUD éducation - SOLIDAIRES, oui, on fait de la politique, et c’est de plus en plus urgent d’en faire même ! On fait de la politique parce que nous comptons bien intervenir dans le champ social, et peser sur nos conditions d’existence. Venez rejoindre nos AG des adhérents pour participer activement et démocratiquement à la redéfinition du Commun.


- Plus de la moitié des élèves handicapés privés d’activités périscolaires
Et le défenseur des droits s’en émeut :
Le Monde
 - D’après "les résultats, à paraître, de l’appel à témoignages du Défenseur des droits sur les « temps de vie scolaire et périscolaire des enfants en situations de handicap », il ressort que "65 % des 1 146 familles ayant répondu à son questionnaire (entre octobre 2013 et janvier 2014) indiquent ne pas avoir accès aux activités de loisirs, culturelles ou sportives, organisées par les communes après la classe. Parmi elles, 53 % l’auraient pourtant souhaité. La moitié ne bénéficie pas de l’accueil le matin ; le tiers n’a pas accès à la cantine." |...]
"A qui la faute ? Ministère de l’éducation nationale et communes se renvoient la balle. Le premier rappelle que, même s’il « s’en préoccupera au niveau local », ses responsabilités ne portent que sur le temps scolaire. Les secondes soulignent leurs difficultés à mettre aux normes les locaux, et surtout à recruter du personnel formé et qualifié pour prendre en charge les enfants pendant les activités." 

 

- 11 juin, « récupération » du 2 septembre – Pour SUD : refusons (encore) le travail gratuit !
V. Peillon a décidé de nous faire « récupérer », le mercredi 13 novembre et le mercredi 11 juin, la journée de pré-rentrée du lundi 2 septembre, que nous avons pourtant déjà travaillée… Il faut s’opposer à cette logique du travailler plus (et gagner pareil). La fédération SUD éducation appelle à refuser de travailler deux fois une journée, qui plus est sans être payé. Un préavis de grève national couvre l’ensemble des personnels du 1er et du 2nd degrés. Nous appelons les personnels à faire grève le 11 juin ou à boycotter ce travail gratuit par tous les moyens proposés localement par les organisations syndicales.

- Rappel : Signalez à tous vos AVS que SUD éducation organise une réunion d’information le 4 juin ouverte à tous les AVS.

14 h La camusière, Saint-Avertin, locaux SOLIDAIRES 37.