local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 9 février 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

JO de la connerie : qui a la plus grosse ?

JO de la connerie : qui a la plus grosse ?
09/02/14 09:01

* Fermetures de collèges : de plus en plus.

C’est la crise, nous dit-on. Un peu court comme argument, mais de plus en plus de CG l’utilisent pour entamer, sur le dos des conditions d’apprentissage (et des élèves, surtout), les procédures de fermeture d’établissements scolaires.
Darcos l’avait promis, il y a quelques années devant le Sénat (souvenez-vous) :
« Les établissements qui perdront des élèves auront leurs moyens maintenus mais s’il le faut, des fermetures d’établissement pourront être envisagées à terme. »

La droite comme la gauche l’appliquent aujourd’hui :

- A Tours, fermeture d’un collège par le CG (PS) d’Indre-et-Loire. Celui-ci en a au moins 5 dans le collimateur, il en a déjà fermé un a la rentrée dernière et depuis des années s’arrange pour faire fuir les élèves d’un autre (voir cette déclaration syndicale). Les noms d’autres établissements circulent déjà, mais les parents se mobilisent.

- A Caen, c’est pas les vacances, mais les parents d’élèves occupent jour et nuit un établissement promis aussi à la fermeture par le CG (UDI). Voir la dépêche AFP.

Une façon aussi d’organiser le marché du privé. Pendant ce temps là les enfants des élites politiques sont bien planqués (en prépa ou ailleurs).


* V. Peillon, champion olympique du ballon d’essai ?

C’est l’affaire de la semaine : Et si on faisait le gel des avancements ?
Aussitôt dit par V. Peillon, aussitôt démenti par le ministère.

Ce sont Les Echos qui ont sorti l’affaire (et les propos) dans un article, mercredi. Il a fallu peu de temps pour voir un communiqué du ministère disant que non, bien sûr...

Mais voilà que dès le lendemain, France info en remet une couche et Les Echos en actualisant leur article maintient l’information. Et Peillon de préciser aux journalistes qui l’écoutent  :
"la politique, c’est du courage. Moi, j’ai un milion de fonctionnaires sous mes ordres, je pren­drai mes responsabilités". "il faudrait que ça s’applique à l’ensemble des fonctionnaires" (sources)
Peillon se fiche de notre gueule courageusement !

Fioraso, elle au moins, n’en est plus là. Elle le dit franchement : « Il faut enseigner l’entrepreneuriat dès la maternelle ». Et elle le dit devant les caméras en plus. : voir ici.

Il y a visiblement concurrence pour l’obtention de la médaille d’or...


* Discours chinois sur le genre, pas très éloigné de certains propos hexagonaux...

La virilité des petits Chinois est menacée.

Le corps enseignant compte trop de femmes, estiment les politiciens de Nankin. Cet “excès d’institutrices” est un danger pour les élèves. non ce ne sont pas les propos d’un professeur au collège de France, mais bien celui des autorités de la ville de Nankin.

A lire sur Le courrier international :

Sauvez les garçons : halte à la féminisation !
Les garçons apprennent à penser selon une perspective féminine parce qu’il y a beaucoup trop de femmes dans les écoles primaires. Mais les hommes sont appelés à porter plus de responsabilités que les femmes dans la société”,

Et pour en finir une bonne fois avec la connerie, le Canard Enchainé publie une pleine (demie) page où l’on découvre que les livres d’Histoire utilisent Louis XIV pour faire passer la "théorie" du genre (la preuve : il portait une robe quand il était petit et des talons hauts quand il était grand) et que Bled veut apprendre des cochonneries grammaticales aux enfants, comme l’accord en genre et en nombre des adjectifs...

Voir ici en ligne

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...