local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 8 février 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

RASED : du Réseau d’Aides au Réseau DEAD

Le sort des RASED a été arrêté en septembre 2008 quand, Rue de
Grenelle, on a programmé la disparition de 2 ou 3 000 postes chaque
année jusqu’à l’agonie.

Une disparition programmée depuis longtemps

Parallèlement, Xavier Darcos a entériné la réforme des
programmes de juin 2008, la « libération du samedi matin »,
l’institution de l’accompagnement éducatif au collège, de
l’aide personnalisée et des stages hors temps scolaire pour les
élèves de CM.

Souvenons-nous de ces propos, d’octobre 2008 : « Toutes
les mesures que je prends servent surtout d’habillage aux
suppressions de postes.
 », énoncés par ce même Xavier
Darcos, ancien secrétaire du club de l’horloge, cofondateur de
« Créateurs d’école » ou « comment
privatiser l’éducation ?
 », et proche
d’« Enseignement et liberté » dans la mouvance de
l’Opus Dei qui considère l’Éducation nationale comme une
entreprise comme les autres.

À cette époque, Luc Ferry, toujours proche du pouvoir, a été