local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 28 janvier 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Offensive néo-cons sur l'Ecole

 

Offensive néo-cons sur l’Ecole

28/01/14 22:33

Pour en finir une bonne fois avec la théorie du genre : La lutte contre la « théorie » du genre, une foire aux intox et aux outrances (Le monde.fr)

* « Journée de retrait » : suite de l’offensive néo-cons sur l’Ecole

Huffingtonpost. —Masturbation à l’école, théorie du genre : un directeur raconte ce qu’il s’est passé dans son établissement


C’est un directeur d’école choqué par ce qu’il vient de vivre qui raconte comment se sont passés les derniers jours dans son établissement strasbourgeois. Il s’agit d’une école primaire de 240 élèves située en zone d’éducation prioritaire qui a été confrontée à une rumeur persistante, comme ce fut le cas dans plusieurs villes.
Tout est parti de la campagne baptisée "Journée de retrait de l’école". Lancée par l’écrivaine Farida Belghoul, proche de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral, compagnon de route de Dieudonné, elle a été abondamment relayée par SMS et sur les réseaux sociaux pour protester contre un supposé enseignement de la théorie du genre.
"Jeudi dernier, j’ai été alerté par de nombreux parents qui avaient reçu un message leur disant de ne pas mettre leur enfant à l’école le vendredi, raconte-t-il. Trois sont venus me voir et j’ai reçu une vingtaine de coups de téléphone. Ils m’ont montré le SMS qu’ils avaient reçus dans lequel il était écrit de retirer leur enfant de l’école en les renvoyant vers un site internet, celui de Farida Belghoul. Mais les parents étaient incapables de me dire d’où venait ce message