local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 5 janvier 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

LA LETTRE DU MARDI 7 JANVIER 2014

Les Nouvelles Du Mardi

7 JANVIER 2014 

 

- Souffrance au travail.

C’est le sujet de notre prochain stage (13 février). Venez nombreux. Attention inscription et demande d’absence à remplir de façon urgente.

Toutes les infos sur notre site.

Nous continuons de plus à intervenir dans vos établissements/groupes scolaires pour vous informer des différentes procédures face à la souffrance au travail, ou encore des différentes manifestations des troubles et formes de souffrance. Nous contacter, on viendra.

 

- Refondation : réformes sur les statuts cela continue.

Malgré un apparent recul de V. Peillon sur les points les plus sensibles, le ministère poursuit avec les syndicats ses discussions sur la réforme des statuts. De nouveaux groupes de travail ont lieu, et les premiers se poursuivent aussi.

Nous ne sommes pas satisfaits de ces projets inacceptables. Voir nos communiqués (et les documents en cours de discussion).

Pour SUD éducation aucune négociation ne peut commencer sans qu’au préalable il y ait des avancées claires sur :
- l’augmentation des salaires ;

- la réduction du nombre d’élèves par classe ;
- réduction du temps de travail …

Nous n’avons rien d’autre à négocier. Il est temps de reprendre l’initiative syndicale et d’imposer nos revendications

 

- Laïcité ? Quelle Laïcité ?
La fédé SUD éducation dénonce l’affichage de photos religieuses en Alsace sur les façades des écoles publiques et qui n’ont rien a voir avec le régime dérogatoire que connaît cette région.

http://www.sudeducation.org/Drusenh...


- Collèges, fermetures en perspective

SUD éducation 37 a apporté tout son soutien aux parents de P. Valery, mobilisés avant les vacances. Les propos de la majorité au Conseil général s’inscrivent malheureusement toujours dans la même logique politique depuis les tentatives de Claude Roiron (et de la droite auparavant). Le CG veut fermer des collèges pour faire des économies. Sa volonté est de maintenir des gros collèges (500 -600 élèves) seuls « rentables ». Voici un principe gestionnaire qui ne tient pas franchement compte l’intérêt des élèves et des personnels. SUD éducation 37 dénonce cette politique qui, en collaboration avec l’Education nationale, consiste à vider certains établissements et à établir une carte scolaire en conséquence.

Le débat est relancé par un article de la NR du jour. Article dans lequel les dirigeants de la majorité au Conseil général confirment que les fermetures vont continuer...