local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 12 décembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

STATUTS & MISSIONS : Premières décisions sur l’évolution des métiers

Premières décisions sur l’évolution des métiers de l’éducation nationale

source : http://www.education.gouv.fr

PDF - 337 ko
Premières déCisions sur l’évolution des métiers de l’éduCation nationale 12-12-2013

"Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, a rendu publiques ses premières conclusions sur l’évolution des métiers de l’éducation nationale lors d’une conférence de presse, jeudi 12 décembre. Les discussions sur les métiers et les parcours professionnels des personnels de l’éducation nationale ont été engagées le 18 novembre dernier avec l’ensemble des organisations syndicales. Ces discussions, organisées en 13 groupes de travail correspondent aux principaux métiers de l’éducation nationale. Elles se poursuivront jusqu’en février 2014.
Dès la concertation pour l’avenir de l’École, qui a eu lieu de juillet à octobre 2012, il a été établi que la mise en œuvre effective des priorités de la refondation de l’École exigeait de rénover les pratiques pédagogiques et ainsi de redéfinir les métiers de l’éducation. Les réflexions se sont alors engagées depuis plus d’un an avec les représentants de tous les personnels qui, au contact des élèves, sont les premiers acteurs de la réussite.

Les enseignants et tous les personnels de l’éducation nationale intègrent depuis longtemps des pratiques professionnelles qui sont essentielles à la réussite éducative : le travail en équipe, le lien avec les familles, la prise d’initiatives pédagogiques, le soutien aux projets éducatifs, le suivi personnalisé des élèves.
Malgré ces évolutions, qui vont dans le sens de l’intérêt des élèves, leurs compétences et leurs efforts ne sont pas perçus à leur juste valeur. L’un des objectifs des discussions en cours est une meilleure identification des missions pour une meilleure reconnaissance des métiers.
Ces discussions s’organisent en 13 groupes de travail correspondant aux principaux métiers de l’éducation nationale.
Parce que les personnels de l’éducation nationale oeuvrent au quotidien à la réussite des élèves, il était essentiel d’associer à ces évolutions l’ensemble des organisations syndicales qui les représentent.
Six groupes ont commencé leur travail au cours des mois de novembre et de décembre ; ils ont donné lieu à un dialogue constructif et ont permis d’aboutir à une première série de décisions, présentées dans ce dossier.
Ces décisions concernent les directeurs d’école, les Rased, les conseillers pédagogiques, les formateurs du premier et du second degré, les professeurs des écoles et les enseignants du second degré.
Les groupes consacrés aux professeurs des écoles et aux enseignants du second degré vont poursuivre leurs travaux au cours des semaines qui viennent."