local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 10 décembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

(étude) : SANTÉ & RETRAITE PRÉCOCE des enseignant-es de MATERNELLE

La santé au cœur des décisions de départs à la retraite précoces des enseignantes de maternelle

Dominique CAU-BAREILLE

Institut d’Etude du Travail de Lyon (Université Lyon2) – CREAPT (Centre de Recherches et d’Etudes sur l’Age et les Populations au Travail)


RÉSUMÉ

Cette communication présente une recherche réalisée sur les fins de carrière des enseignantes de maternelle. Alors que le gouvernement met en place des mesures pour allonger les carrières, on observe de nombreux départs précoces à la retraite chez ces enseignants. Par le biais d’entretiens approfondis ancrés dans le champ de l’ergonomie, menés auprès de 8 enseignantes quinquagénaires de maternelles - et - de réunions de travail auprès de syndicalistes, nous avons cherché à comprendre les raisons de ces départs. Il ressort de l’analyse que plus les enseignantes avancent en âge, plus le coût humain du travail augmente, en dépit de l’expérience acquise au fil de l’âge. Les problèmes de santé s’accroissent, la fatigue liée à l’activité s’accentue, les besoins de récupération sont plus importants, la sensibilité aux contraintes des situations de travail augmente. Leur sentiment d’efficacité personnelle diminue avec l’âge, générant des inquiétudes sur les dernières années à venir. Cela contraint les enseignantes à de plus en plus de régulations dans le champ du travail comme dans la sphère privée, parfois à une réduction du temps de travail, dans les cas extrêmes à des départs précoces.

MOTS-CLÉS • Santé – vieillissement – enseignantes de maternelle – départs précoces – retraites

 

PDF - 241.1 ko
La santé au cœur des décisions de départs à la retraite précoces des enseignantes de maternelle - Dominique CAU-BAREILLE