local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 22 novembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Ça se discute

 Ça se discute 
22/11/13 21:33
 

* Ça se discute, en ce moment au ministère.

Voici les fiches proposées par le ministère pour entamer les discussions avec les syndicats
Les six premiers groupes de travail mis en place sont :

-1 les directeurs d’école
-2 les Rased
-3 les formateurs 1er et 2nd degré
-4 les conseillers pédagogiques
-5 les professeurs des écoles
-6 les enseignants du 2nd degré

Pour les groupes 1, 2 : GT 1 et 2
Pour les groupes 3, 4, 5, 6 : GT 3-4-5-6

 

* GREVE le 5 décembre dans le primaire sur la question des rythmes.

La vie des fauves :
A la dernière intersyndicale le SNUipp a posé ses conditions : grève le 5 sur les rythmes, mais pas que, car le syndicat rajoute la question du budget et des conditions de travail des PE.

Surprise des présents qui n’en attendent pas tant du SNuipp jusque-là très en retrait sur les rythmes. Le changement même radical puisque désormais le SNUipp pose comme condition l’écriture d’un nouveau décret (et plus sa réécriture).

Un syndicat débordé par sa base ?
Sans doute, mais qui n’entend pas pour autant se laisser enfermer dans une intersyndicale qui lui limiterait les marges de manoeuvre et de négociation. D’’ou l’introduction de nouveaux domaines de revendication : le budget, les discussions qui débutent sur les PE - voir aussi doc ci-dessus).

Et au passage façon aussi de saper le mouvement des autres (CGT-FO-SUD) en réduisant la question sur les PE et coupant l’unité avec les syndicats des territoriaux contre la réforme des rythmes.

Autres syndicats qui désormais appellent, eux, avec les syndicats des Coll. terr. sur la réforme des rythmes et ses impacts directs. Voir là  : Appel-Grève-rythmes-05-11-2013_CGT-FO-SUD

C’est simple non ? Unitaire et plein de courtoisies syndicales.

 

* 300 personnes mises à disposition des mairies pour faire passer la réforme.

C’est la dernière trouvaille du ministère pour faire face à la fronde des maires. Ben, on croyait que 93 % des communes ne rencontraient aucun problème dans sa mise en œuvre ?
Alors que de nombreux articles dans toute la presse ont mis en avant la satisfaction de 80% des maires grâce à des sondages qui tombaient à pic pour Vincent Peillon et sa réforme, c’est surtout en réalité le sentiment d’inquiétude qui a prévalu au congrès annuel des maires.
Preuve de cette inquiétude : alors qu’il était prévu que le ministre débatte devant 600 élus, ils étaient en réalité plus de 5000 à s’être déplacés. Tout en concédant à son auditoire le "besoin d’ajuster" la réforme, Vincent Peillon avait réservé aux maires une nouvelle annonce pour les apaiser et il leur a ainsi promis la mise à disposition temporaire de 300 agents auprès des mairies pour les aider dans la mise en œuvre de sa réforme.

Sur la visite de Peillon au congrès des maires, voir par exemple ici :
http://www.lejdd.fr/Politique/Debat-viril-entre-Peillon-et-les-maires-639948

 

* Activités périscolaires : peut-être pas toujours gratuites...

Seules 80% des communes concernées ont opté pour la gratuité des activités péri-scolaires, et ce,malgré les aides de l’État

http://www.20minutes.fr/societe/1252555-20131120-nouveaux-rythmes-scolaires-satisfaisant-lourd-a-gerer-selon-maires-concernes

Un taux qui pourrait donc diminuer lorsque ces aides cesseront d’être "pérennisées" (après 2014)... source

 

* Sécurité durant le temps périscolaire : contrat d’assurance souhaitable...

source Dans son "guide pratique" présentant aux édiles les modalités d’accueil sur le temps périscolaire, le ministère de l’Educ Nat suggère aux maires ne ne pas se contenter de souscrire un contrat d’assurance en responsabilité civile, mais d’informer aussi les familles "de leur intérêt à souscrire un contrat d’assurance"

Sage conseil en effet compte tenu de l’abaissement des taux d’encadrement et des normes de sécurité destiné à minimiser les coûts de la réforme.

Et c’est pas pour nous rassurer...

 

* Les « problèmes de plus » de V. Peillon

- Le retour de la question de raccourcissement des vacances d’été Voir là.
- un "Grenelle" des rythmes scolaires (idée pour l’instant écartée) voir là

 

* Réforme des rythmes, tout le monde était pour, tout le monde est contre !

Un article du grand Canard Enchaîné.

 

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...