local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 26 novembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

LA LETTRE DU MARDI 26 novembre 2013

Les Nouvelles Du Mardi

du 26 NOVEMBRE 2013

GREVE du 5. Infos à venir sur la mobilisation dans le 37. 

Réforme des statuts : ça se discute au ministère !

Les grandes manoeuvres ont commencé. C’est au ministère que cela se passe depuis ce lundi. 13 groupes de travail sont installés popur discuter de l’ensemble des points relatifs aux statuts des différents corps de l’Education nationale. Le ministère a fait connaitre ses positions / propositions et soumet des documents à la discussion. Vous les trouverez sur ce site. Prenez en connaissance et posez des questions à vos syndicats préféré (qui négocient). Certains d’entre eux ont déjà des idées fumeuses (comme par exemple ne plus rétribuer les corrections de bac, nous dit le ministère), et il n’en faut pas tant pour nos dirigeants qui envisagent déjà de prendre aux uns pour donner aux autres. Diviser pour mieux règner, un vieil adage... 

Le 4 pages de SUD éducation sur la question. : Attention danger travaux !

 

Primaire : L’Inspection générale met en cause les enseignants (c’est plus facile...)
 

Publié par Le Monde, le "Bilan de la mise en oeuvre des programmes de l’école primaire de 2008" réalisé par l’Inspection générale met en cause les enseignants. Selon l’inspection, c’est le manque de connaissance et de formation des enseignants qui sont responsables des écarts de niveau et du bas niveau des élèves. L’Inspection valide les programmes de 2008 et demande que les prochains soient situés dans leur continuité. Elle préconise de mieux articuler le socle et les programmes. Elle demande surtout un effort de formation des enseignants et la généralisation de tests d’évaluation centralisés pour suivre chaque école. (Lire la suite ici.)

Et les IG, eux ils n’ont pas de problème de compétence ? 

 

L’Ecole : pour qui ? Pour quoi ? 

Rappel, conférence de Nico Hirtt (de l’APED) le 5 décembre à 20 h 15 (maison des syndicats). 

N. Hirtt décortique et explique les grands enjeux de l’Ecole d’aujourd’hui, il analyse les stratégies qui s’affichent ouvertement (multiplication des cours de soutien, recours au privé) comme celles qui avancent aussi de manière plus insidieuse : injonctions économiques, discours et pratiques pédagogiques mieux à même de répondre aux « nouvelles exigences » (compétences, « employabilité », etc.) qui ne sont autre que des exigences patronale passée à la sauce du management. Pour ne pas en être les complices involontaires ...

Affiche en PJ

 

300 personnes mises à disposition des mairies pour faire passer la réforme.
 

C’est la dernière trouvaille du ministère pour faire face à la fronde des maires. Ben, on croyait que 93 % des communes ne rencontraient aucun problème dans sa mise en œuvre ?
Alors que de nombreux articles dans toute la presse ont mis en avant la satisfaction de 80% des maires grâce à des sondages qui tombaient à pic pour Vincent Peillon et sa réforme, c’est surtout en réalité le sentiment d’inquiétude qui a prévalu au congrès annuel des maires.
Preuve de cette inquiétude : alors qu’il était prévu que le ministre débatte devant 600 élus, ils étaient en réalité plus de 5000 à s’être déplacés. Tout en concédant à son auditoire le "besoin d’ajuster" la réforme, Vincent Peillon avait réservé aux maires une nouvelle annonce pour les apaiser et il leur a ainsi promis la mise à disposition temporaire de 300 agents auprès des mairies pour les aider dans la mise en œuvre de sa réforme.
Sur la visite de Peillon au congrès des maires, voir par exemple ici.

-----

SUD Éducation 37
18 rue de l’Oiselet - La Camusière
37550 Saint-Avertin
LOCAL : 02.47.85.11.15
PORTABLE : 07 81 55 42 14
MAIL : sudeduc37@gmail.com
 SITE : sudeducation37.fr