local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 20 octobre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Souffrir d’enseigner, faut-il rester ou partir ?

À lire, deux articles des Cafés pédagogiques sur la souffrance au travail :

Souffrir d’enseigner, faut-il rester ou partir ?
Enseignants sensibles s’abstenir. Quand un militant de la seconde carrière des enseignants et un psychiatre de la MGEN écrivent sur les enseignants, ça donne un livre riche d’expériences, mais surtout de mauvaises expériences. Mais les bons conseils, les exercices pratiques, les fiches pratiques donnent de la valeur à un ouvrage qui n’est pas qu’une longue plainte de profs au bout du rouleau.
http://www.cafepedagogique.net/lexp...

Qui écoutera la souffrance enseignante ?
Ce n’est pas faute de rapports et d’études. Le mal être enseignant a fait l’objet de nombreux travaux et est parfaitement documenté. Récemment il y a eu le rapport du Carrefour social sur le burnout des enseignants et la tension au travail. En juin 2012, le rapport Gonthier-Maurin sur la "souffrance enseignante". En septembre 2012 celui d’Eric Debarbieux qui parle du "ras-le-bol" des enseignants du premier degré. Et celui de V. Bouysse et Y. Poncelet dénonçant "l’alourdissement" du métier. Ils avaient été précédés en 2010 du rapport de Dominique Cau Bareille (Créapt-CEE) sur la lassitude et le mal être enseignants.
http://www.cafepedagogique.net/lexp...

Sur le site, retrouvez les dossiers  :