local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 16 octobre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Walls-hésitations ?

« je n’ai pas compris tout de suite ce qui se passait, j’ai cru que c’était la mère de Léonarda qui voulait être rassurée et en fait, c’était le maire de Levier, commune de résidence de Léonarda, qui m’a précisé qu’il savait que nous nous rendions à Sochaux et il me demandait expressément de faire arrêter le bus. ... Le maire de Levier, Albert Jeannin, m’a alors passé au téléphone un agent de la PAF qui était dans son bureau : son langage était plus ferme et plus directif, il m’a dit que nous n’avions pas le choix que nous devions impérativement faire stopper le bus là où nous étions car il voulait récupérer une de nos élèves en situation irrégulière : Léonarda Dibrani cette dernière devait retrouver sa famille pour être expulsée avec sa maman et ses frères et soeurs !

...J’ai demandé à Léonarda de dire au revoir à ses copines, puis je suis descendue du bus avec elle, nous sommes allées dans l’enceinte du collège à l’abri des regards et je lui ai expliqué la situation, elle a beaucoup pleuré, je l’ai prise dans mes bras pour la réconforter et lui expliquer qu’elle allait traverser des moments difficiles, qu’il lui faudrait beaucoup de courage...

...Je leur ai dit que la façon de procéder à l’interpellation d’une jeune fille dans le cadre des activités scolaires est totalement inhumaine et qu’ils auraient pu procéder différemment, il m’ont répondu qu’ils n’avaient pas le choix, qu’elle devait retrouver sa famille...

...C’est ainsi que l’école pour garçons de La Péraudière à Montrottier (69770), dont l’aumônerie est assurée par les prêtres lefebvristes de la Fraternité Saint Pie X et les moines capucins de Morgon, tous bien connus pour leur intégrisme et en rupture avec l’Eglise officielle, précise sur son site web que le but de l’école est "d’apprendre au jeune homme à tenir une place utile et bienfaisante dans la société actuelle" en lui procurant "l’estime du bien commun et du politique" , tandis que la version féminine de cette école, l’école Sainte-Anne de la Providence située à Saint-Franc (73360), doit bien entendu "apprendre à la jeune fille à tenir une place utile et bienfaisante dans la société actuelle", en lui procurant "l’estime des tâches de la mère de famille"... (source)

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...