local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 3 décembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

LA LETTRE DU MARDI du 3-10-2013

Les Nouvelles Du Mardi

3 décembre 2013

* Grève du 5 contre les rythmes : RDV devant l’IA à 10 h. Manif jusqu’à la préfecture. 

SUD éduc 37 la CGT éduc’action 37 et SUD CT et CGT service publics lancent un appel commun. Ils appellent à se réunir en AG et faire remonter les positions. 

Ils décident aussi, unitairement de se retrouver après la manif pour envisager les suites à donner. Voir aussi nos déclarations nationales : Grève nationale jeudi 5 décembre : maintenant, gagner c’est possible !

 

* Groupes de discussions/ réforme des statuts : tous les docs en ligne sur notre site ici

 

NDLR : suivre ici les débats & les C.R. des groupes de travail ministériels -partie adhérent-es du site-.
 

 

* Dédommagements : 3000 € de prime pour les profs de prépa

Un collectif d’associations de profs de classes prépa, très en colères en raison de la révision des obligation de service et de la perte d’importants revenus financiers, vient d’obtenir une petite compensation du ministère : une prime de 3000 € par ans pour ceux qui font plus de 6 h dans des classes à plus de 35. 

C’est curieux, les mobilisations d’association de profs de ZEP n’obtiennent pas aussi facilement la même chose. 

Ironie du sort : cela ne calme en rien les profs de prépa dont la plupart perdraient toujours une partir de leur revenus. 

 

* La réforme des rythmes ouvre la porte de l’École Publique à l’Eglise.

Encore deux raisons de faire grève jeudi... 

A Lyon, l’Armée du Salut (oeuvre caritative protestante) anime certains temps d’activité périscolaire (voir ici ou .) Et à Paris, les cathos se sont organisés pour ramasser tout le monde (baptisés ou non) à la sortie des classes (voir ici) :

C’est la fête...

 

* L’éducation nationale corrompue par Nestlé ? (après Total)

De nos amis canadiens... vegactuEn France, l’Education nationale semble assez autonome financièrement, contrairement aux Etats-Unis où les enfants peuvent et doivent parfois regarder certaines publicités pendant les cours. Sauf que l’apparence est bien trompeuse. Vegactu s’est procuré un document montrant un accord entre l’Education nationale et le groupe Nestlé. Dans ce document, on apprend que Nestlé apporte depuis des années sa contribution à l’Education Nationale :

- en proposant aux enseignants des supports pédagogiques de formation et d’animation destinés à leurs élèves.

- en prenant part à l’organisation de stages de formation des professeurs avec les inspections générales et les Instituts Universitaires de Formation des Maîtres (IUFM)(ndlr : l’Institut qui forme les professeurs d’école maternelle et d’école primaire, aujourd’hui rebaptisé ESPE) et ce dans le respect des référentiels des diplômes. Lire la suite...

 

* PISA : Comment vont nos amis les pauvres ?

« Les familles populaires, grandes perdantes des réformes éducatives ? Le cas des fermetures de classes dans les mondes ruraux » Une étude très sérieuse publiée sur Contretemps. Lire la suite