local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 10 septembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Grêverie du jour

Mais la réaction du doyen de la fac n’a pas été celle qu’il attendait : on lui a reproché la teneur de sa réponse qui contenait des intimidations Interrogé par Sud Ouest, l’intéressé reconnait avoir écrit sous le coup de la colère : « Ce problème nous le réglerons quand vous voudrez en dehors de la fac (vous et moi quand nous nous retrouverons seuls dans un endroit). »

...Car même si cela va coûter cher pour des communes comme les nôtres (150 à 200 € par enfant et par an, N.D.L.R.), les maires que nous sommes sont prêts à faire des efforts pour les enfants.

...Selon les dispositions de l’article L 442-1 du code de l’enseignement, un établissement lié par un contrat d’association avec l’Etat doit donner son enseignement dans le respect total de la liberté de conscience qui est un principe constitutionnel et doit accepter tous les enfants sans distinction d’origine, d’opinion ou de croyances.

...Or dans les faits, ces dispositions ne sont pas toujours bien respectées, comme le montrent les modalités pratiques d’organisation de certaines activités religieuses, telle la prière matinale (ou vespérale) "proposée" aux élèves : ainsi, le couloir, qui est un lieu de passage obligé, peut-il judicieusement être transformé en oratoire car il permet le matin de cueillir les enfants dès la sortie du lit... Mais il est vrai qu’un petit athée ou un petit musulman , (s’il s’en trouve dans l’école..), peut parfaitement faire acte de volonté pour ne pas assister à ladite prière et rester tout seul dans la chambre par exemple (pas dans le noir tout de même, on espère !) ...

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...