local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 1er mai
Format PDF Enregistrer au format PDF

Intersyndicale femmes à la Bourse du travail St Denis 2017

Intersyndicale femmes à la Bourse du travail St Denis 2017

AUSTERITE ET PERSPECTIVES DE GENRE

Impact des politiques d’austérité sur les femmes Christiane Marty Commission genre ATTAC - Fondation Copernic et les Economistes atterrés

Politiques suite à la crise de 2007, sous la pression des financiers (comme dans les années 80 aux pays en voie de développement par le FMI)

Effets négatifs sur les plus précaires, et donc les femmes, car plus nombreuses dans les bas salaires.

Baisse des effectifs dans les services publics et baisse de salaires et en majorité des f. Moins de services publics implique plus de travail dans la maison pris en charge le plus souvent par les f.

Les f. sont doublement touchées en tant que salariées et en tant qu’utilisatrice.

Mesures en France : non remplacement d’un fonctionnaire sur 2, 60% de fonct sont des f ; conséquences : plus de travail, des responsabilités, stress, etc affectent la santé des fonct.

Rémunération : gel du point d’indice, perte de pouvoir d’achat de 8%, surtout survivants les bas salaires où les femmes sont la majorité.

Santé : fermeture des maternités alors que + 5 % d’accouchements. Cour des comptes nombreux départements qui ne respectent pas le minima. Conseil de l’ IGAS réduire les visites de femmes les plus aisées pour maintenir celles des femmes plus pauvres.

IVG : 130 établissements fermés en 10 ans

Retraite : recul de l’âge de départ, on augmente la durée des cotisations, donc plus de décote pour les f. Perte des bonifications pour enfant dans le secteur public.

Prestations sociales, en Fr gelées. Valls toutes sauf …

Politiques qui frappent les secteurs les plus pauvres au lieux des milieux financiers qui sont à l’origine de la crise. De plus ces politiques sont inefficaces. Et donc il est possible d’ un cercle vertueux en développant les services sociaux. Aussi lutte contre le chômage : réduction du temps de travail. Partage des tâches domestiques.

Un regard féministe de l’ économie Isabelle Guérin, socio- économiste IRD

L’Economie doit être vu comme un savoir construit de façon arbitraire sur ce qu’est l’économie et ce qu’elle devrait être. La vision dominante de l’économie, les indicateurs PIB, taux pour le bien être, mais …

Vision fausse : 1/ elle occulte le travail domestique, bien social, la nature, ce qui permet à la société de s’épanouir

2/Conformiste, vision tronquée

Invisibilisation des activités non rémunérées comme les services à la personne en majorité assurés par les f

Dimension performative : être homme c’est être productif, normes de masculinité et féminité à déconstruire. Ex. les dépenses en infrastructures

Exploitation des femmes

Avancées : Comptabilisation du travail domestique (f entre 10% un pays nord et 90% en Inde), critique du PIB et création d’ autres indicatifs alternatifs.

Condition nécessaire pour l’émancipation des femmes : la participation des femmes dans le travail rémunéré.

Budget de genre doit être efficace : s’intéresser aux f doit être une politique intelligente. Le gagnant- gagnant dangereux pour les f

Inverser les richesses : les pratiques quotidiennes invisibilisent le travail des femmes : préserver les biens sociaux,

Banalisation des idées d ’extrême droite Sélena Carnonero Fernandez FGTB, Belgique

Banalisation des idées d ’extrême droite nuit les f mais aussi les homo, immigrés, etc

En Belgique, en Flandres, la droite est au pouvoir, 50% de travailleurs sont des f

La dépendance financière touche beaucoup des f car beaucoup frôle la pauvreté. Il faut 45 ans de cotisation pour avoir droit à la retraite, alors que les f travaillent 36 ans en moyenne.

Les syndicats travaillent sur la prise en compte de la pénibilité au travail. Actuellement c’est fait sur le modèle du travail de l’ industrie lourde. C’est moins reconnu dans les métiers à forte féminisation. Les conditions de travail et surtout le travail fractionné représentent un frein à l’implication des f dans la vie syndicale et associative.

Moitié des F avec pension sous 1000€. Ecart pension : - 26 % F/ H

Nos révendications :

Services de qualités pour les personnes dépendantes. Réduction du temps de travail.

En conclusion, les conséquences des politiques d’austérité ont un triple impact pour les f. De plus ce phénomène est invisibilisé.

Régression aussi dans la santé, à cause de l’ augmentation du ticket modérateur, On a constaté que 24% des f et 40% des familles monoparentales renoncent à aller chez le médecin.

900 millions d’économie sur soins à la santé

QUESTIONS

  • Nouvelles formes de précarisation des f dans le secteur associatif.
  • Economie sociale et solidaire nécessité d’être bien défini. Mieux concevoir d’autres formes, pratiques concrètes sur le terrain, mais risques pour beaucoup des f de faire un travail gratuit. Exemple à suivre au Pérou : association des f qui préparent des repas et mutualisent leur travail. C ’est les f qui font la cuisine, mais il faut voir d’où on vient. Cela a permis de mettre la sécurité alimentaire sur la table et les pouvoirs publics s’en emparent.
  • Comment concevoir la richesse ?
  • Un revenu pour les femmes ? Pas pour leur permettre de revenir à la maison. Individualisation pour les impôts. Indiv et prélèvement à la source c’est différent.
  • Le travail domestique : partage des taches passe par la remise en question des rôles et du système capitaliste
  • Les RTT : pas prises en compte d’un pdv genré. C’est rééquilibré. Et valoriser le travail des f et les métiers à forte majorité des f par une révalorisation salariale. A travail égal, salaire égal.
  • 35H, crée 300 000 emplois. Temps libéré pas utilisé de la même façon F / H
  • Parité dans les orga syndicales : c’est « galère » ; Diverses mesures : les quotas, utilité mais pas la seule mesure, féminisation des cadres synd, dans les entreprises
  • Attention à la vision hétérocentrée : couples f/f, h/h et femmes qui gagnent plus q h. Il y a encore 75% des couples dont le salaire de la f est moindre que celui de son conjoint.

Quelques pistes : A la Conférence de Pékin on a chiffrée le travail domestique : 50% du PIB mondiale. Au lieu de demander un salaire maternel, appuyer la réduction du temps de travail et interroger la féminisation. Sur le salaire universel voir livre de la Fondation Copernic. Attention à la prise en charge de la protection sociale, remettre en question les rôles dans la société.

Nouveauté pour les 20 ans : lecture de la biographie d’une femme qui est dans le livre présenté ce matin « le maitron, dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social

MADELEINE PELLETIER « la f doit voter, elle subit la loi, mais paye des impôts »

CONSTRUCTION SOCIALE DU CORPS GENREE

Documentaire « Hommes grands,femmes petites » de Véronique Klainer, sur la thèse de Priscilla Touraille, anthropologue au CNRS

Dans le film, mise en garde : « une observation n’est pas une explication »

Françoise Héritier : dans une tribu en Afrique elle observe la discrimination dans l’eau. Quand les bébés garçons réclament de l’eau ils sont servis rapidement. Les mères expliquent que c’est dangereux car leur corps devient rouge alors les f vont devoir attendre dans leur vie, donc il vaut mieux les habituer.

Paola Tabet, ethnologue

Pressions de sélections sociales qui existent aussi chez les animaux. Dans notre société, les h de petite taille et les f de grande taille sont discriminées, car moins d’enfants actuellement. C’est une représentation de genre.

Si on voit un couple où f plus grande que h : c’est un renversement de l’ordre du monde. C’est une menace.

Odile Fillod, chercheuse indépendante. Voir ses articles dans Allodoxia

Femmes-hommes : quelles différences naturelles ?

Nature vs culture : de quoi parle-t-on ?

La phylogenèse vs ontogenèse

Caryotype : Claudine Junien : la diff ressemblance entre H et F n’est que de 98,5%, du même ordre de grandeur qu’ entre un humain et un chimpanzé

Diff : processus de production et émission des gamètes : les h besoins de se vider (Nancy Huston, qui se dit féministe). Or rien ne s’accumule dans les testicules...

Idée véhiculé par le manuel de SVT de 1ère : le pendant du pénis serait le vagin, mais non c’est le clitoris

Hormones gonadiques : variabilité cyclique vs stabilité/ constance. On prétend que le taux de testostérone chez l’homme serait constant

Hormones dites sexuelles, sont produites chez les F et les H : œstrogènes progestérone et testostérone. On constate une plus grande variabilité inter et intra-individuelle

Le pbm c’est que la testostérone est vu comme un carburant naturel : comme la dif de taille. C’est la différence de l’arrêt de la croissance avant chez les f

Masse musculaire/masse grasse, or l’activité physique chez les f peut modifier

De nombreux médicaments inadaptés aux femmes ? Le cas du zolpidem : plus de concentration dans le sang des f. La diff est du à la diff corporelle (taille, poids) Donc les f ne sont pas deux fois plus sensibles à ce médicament

Sexe biolog=diff cerveau=diff psychiques

Phénomène de la naturalisation du genre mise en échec

Muriel Salle Historienne, ESPE de Lyon

La science est un discours socialement situé. Exemple du géocentrisme à l’héliocentrisme (poids du discours religieux)

Entre h et f : une bicatégorisation évidente ?

Abondance de la recherche scientifique pour caractériser, expliquer la différence des sexes. C’est une évidence, mais alors pourquoi tant de explications.

Livre : la fabrique du sexe : le modèle unisexe, diff de disposition. Théorie hippocratique des temperaments

Isomorphisme mais pas égalité, « f un h imparfait » Aristote

Différence de sexe selon éléments orga : prostate, glandes de Cowper, vésicule séminales, canaux excréteurs, seins ovaires, trompes utérus, vagin, vulve. Donc sexe gonadique, sexe hormonal, sexe chromosomique.

Diff types d’intersexuation : différente présence des chromosomes

sexe anatomique, hormonal, chromos et gonadique

Voir documentaire : ni ils ni elles

Cécile Ottogali-Mazzacavallo, Lyon 1, historienne du sport

L’EPS : maintenir ou subvertir la bicatégorisation des sexes et des pouvoirs d’agir ?

EPS organisée jusque 1990 sur la base d’une diff des sexes. Rapport des forces défavorable aux f

Après volontarisme d’égalité, mais

Avant 1882 : en fonction de la division et destinés sociales : h=soldats, f=matrices de la patrie

Corps de la f est faible à protéger

Division dans le recrutement des profs et type d’ exercices, donc les représentations influencent les activités proposées. Interdiction sports collectifs et combat aux f. C’est interdire au f la défense, se protéger, gestion des conflits.

Aux g on interdit la sensibilité par l ’exclusion de la danse...

Après 90 : plus invisible mais il est là « le curriculum caché »

Des résistances, le faux semblant de la mixité, les contenus d’enseignement, les interactions maitres-élèves, les représentations des enseignants. « L’éducation tend à ...VOIR site payetonsport

Facteurs du maintien de la bicatégorisation des sexes et des pouvoirs d’agir

  1. Faible prise de conscience chez les ens : déficit de formation (ESPE 1,3%
  2. La prégnance « de l’emprise naturaliste » sur l’EPS et plus généralement le monde du sport
  3. Une division des perceptions et définition de l’égalité (Réjane Sénac) Ex. Les cahiers de l’EPS n°33, 2006 groupe de Nantes « naturaliste »
    Revue Contrepied n° sur l’égalité en 2013 ; l’enjeu de l’égalité est l’émancipation

Conclusion

« le coprs des f au fondement de la domination masculine. C’est pourquoi il ne faut pas traiter l’activité sportive des f avec désinvolture, on devrait y voir un lieu privilégié pour poser et tenter de résoudre la difficile question de l’apprentissage de l’égalité des sexes » G Fraisse 2012

QUESTIONS

illustration par eps, mais aussi d’autres disciplines. En EPS il y a des rapports de force

Aussi l’Histoire : on rigole des f qui sont aller à Versailles, on dit c’est la par ce que leurs ventres crient famine, alors qu’ elles sont allé faire signer le roi donc les f capables de prise conscience collective

Pour aller plus loin : WWW.matilda. Education Blog : Allodoxia

FEMMES ET NUMÉRIQUE

FAIRE DES VAGUES ou Internet a changé le militantisme féministe ? par Bibia Pavard

Voir article avec Lucy Halliday dans la revue Réseau, à paraître en avril

Femen France, Garces, Georgette Sand , la barbe, ouiouioui, osez le féminisme, les effrontées

I-Mêmes répertoires

tumblr de geogettes sand

- se rendre visible, la barbe ou femen

- recruter

2/ L’entrée dans l’ère de la communication numérique

72% des f se connectent à internet tous les jours, 61% sur les réseaux, appropriation de la culture numérique par les féministes

Il faut relativiser la valeur du numérique : d’abord voir les sites qui souvent contraignants pour les collectifs féministes (la barbe et osez ont dû changer). Aussi révélateurs des situations de pouvoir (qui a les codes, qui est responsable, souvent des spécialisations)

On a observé des valorisations en relation à l’utilisation d’internet, un certain profil

La barbe a bien travaillé la marque de fabrique, devenir barbue. Aussi les Femen et Georgettes

II- Faire mouvement

Steven Butchler « communauté de mouvement social » = communauté virtuelle du mouvement social qui est rendu visible par le numérique

Différentes formes : le noyau dur des militantes, premier cercle = sympathisants, 2ème cercle, mobilisation ponctuelle par des campagnes participatives

Efficacité des actions avec twitter par la barbe, influence la composition des conférences ou autres où il n’y avait pas de femmes avant l’intervention de la Barbe a été modifiée.

(Alice Coffin)

2/ Laure Bereni : Activer « l’espace de la cause des femmes » le web est un catalyseur

Conclusion :

- Les actions en ligne viennent compléter les modèles d’action traditionnels

- omnipresence des feministes sur le web : combler la visibilité

- un usage générationnel des réseaux sociaux : une façon pour les plus jeunes collectifs de montrer une rupture

Clémence CGT : Enjeux syndicaux de l’informatique

- TICE nouvelles contraintes, bcp travail hors lieux de travail

La solution pour les f le télétravail présenté comme la solution aux problèmes des femmes, mais instrument de perpétuation de la domination. Difficulté pour nous syndicalistes, car certains employés le réclament.

Remettre en cause les usages : droit à la déconnexion face à la disponibilité permanente. La Loi travail a prévu une marge à la négociation mais aucune garantie à la déconnexion, c’est donc un item supplémentaire dans les négociations.

Violences machistes dans le couple : le travail peut être un lieu de refuge, de sociabilité. Parfois c’est dans le lieu de travail qu’on peut repérer et aider

QUESTIONS

- Pôle Emploi : négociation droit à la déconnexion,

- Academie de Metz, formation en ligne sans présence 3h de formation= 3h de décharge. Etre vigilant.es

- De moins en moins des f dans les travaux du numérique, attention et déferlement des propos sexistes

- Il y a statistiques genrées sur utilisation de windows, mc, linux ?

- Sexisme banalisé dans les entreprises : orange : il y a 1 an dans un séminaire : images sexistes. Dénoncé syndicalement

- UTILISER internet pour dénoncer le sexisme ordinaire : comme payetafac pour dénoncer le sexisme à l’université, les twitter, les #

GENRE ET INFORMATIQUE:SORTIR DE L ’IMPASSE DE L ORIENTATION SEXUEE

Isabelle Collet à Genève www.isabelle-collet.net Savoir Pouvoir et genre l’informatique a t’elle un sexe ?

Femmes et MINT (math

La division socio-sexuée des savoirs : selon votre sexe et classe social, certains savoirs sont perçus comme légitimes pour les h et tabou pour les f

Etudes PISA 2012 pas écarts niveau connaissances entre f et h

F école ingénieurs : en 80 + de f actuellement beaucoup moins qui se traduit par un engouement chez les h

Secteurs d’activité informatique 2è poste pour les f après mais 5 fois plus d’hommes

Femmes aux origines du numérique

Ada Lovelace 1843, premier programme informatique

Le compilateur et le Bug inventés par une f Grace Hopper

Années 80 apparition du geek = homme jeune, etc et montée en prestige de l’informatique et les f disparaissent. Est-ce que c’est une obligation ?

Pas la même image partout, en Malaisie plus de f dans l’informatique

car considéré vrai métier de f : pas de force, pas de danger, propre, métier d’intérieur

CAUSES :En France et en Occident

activités centrées sur préocupations socialement masculines

procedures d’evaluation

budget

manque des modèles

Autocensure ?

Idées sexistes : je ne prends jamais des thésardes, elles ont une mauvaise vue en 3D

ou censure sociale ?

Difficulté à trouver un stage, démotivation, etc

Approche essentialiste/ différentialiste

  • des natures féminines et masculines
    Mesures différentialistes (souvent non mixtes)

- peindre l’informatique en rose, ça marche mais donc ça renforce le stéréotypes . La science n’est pas rose mais vous pouvez y aller

Approche socio-constructiviste

ABCD de l’égalité

Concours non mixtes

réseaux féminins de grandes entreprises

WWW.interface3.be

élargie tes horizons

Avant/ inconv

au niveau indicateur être conscient du stéréotype n’annule pas la menace

rejeter la respons sur les dominées

alignement des f sur le système qu’on n’interroge pas : celui qui fait que les h soient plus nombreux

Nécessité d’une approche systémique : une approche de genre

- la discrimination est avant tout ...

AGIR POUTR L EGALITE, pas si simple

Partager le savoir d’accord mais c’est partager le pouvoir

les quota ? Arrière pensée on va baisser le niveau. Et où sont les 40% d’h du quota en trop ?

VOIR vidéo : Colloquium du LIP6

Le stéréotype, c’est super ça fâche personne, ça individualise le problème, culpabilise les enseignants, pas réflexion sur la hiérarchie

QUESTIONS

Attention aux stéréotypes, plus se battre sur le salaire

Biographie de HUGUETTE LOIGNON Née le 6 décembre 1924 à Saint-Genix-sur-Guiers (Savoie), morte le 7 juillet 2013 à Lyon (8e arr.) ; militante du MFPF (planning familial) à Grenoble (Isère).

IVG, UNE LUTTE D’ACTUALITE

Encore des pays en Europe où droit à l’avortement n’existe pas : San Marino, Irlande, Pologne...

Laeticia Zeneivich de Women on Waves

47 000 f qui meurent des suites d ’avortement dans le monde tous les ans, alors que l’avortement médicamenteux est moins dangereux

Association créée en 1999, sa présidente militant sur le bateau de Greenpeace a eu l’idée d’intervenir depuis la mer dans des pays où les femmes n’ont pas accès à l’IVG

Interventions en Irlande 2001, Pologne 2003, Portugal 2004, Espagne 2008, Guatemala (2017) bateau expulsé par l’armée.

Pour la première fois les organisations des droits humains au Guatémala ont parlé de l’avortement comme un droit humain. Après le scandale de l’incendie dans un foyer pour mineures, plus de 40 f mortes. La police est arrivée plus vite pour bloquer le bateau de Women on Waves que pour éteindre l’incendie.

#WHRDAlert

Women on web organisation partenaire, info en ligne et envoi des pilules par courrier. Aussi recueil des témoignages.

www.womenonweb.org

Autres moyens d’action : En 2015 arrivée en Pologne par les airs, en drone.

Couverture par la presse : Aussi des recherches sur l’avortement.

Limitations et défis : sur les bateaux 5 femmes seulement ou conseils par internet. Hotlines pour l’avortement sûr : Pologne, Equateur, Chili, Argentine, Vénézuéla, Guatémala, Bangladesh, Kenya, Thailande, Maroc

En Irlande : le bus de l’avortement depuis 2016, changement en 2017, le bus protégé par la police

Projet de Dindas -le bateau au Brésil

leticia@womenonweb.org

Planning familial 93

- en 1975 la loi est votée à l’essai

- 97% des f utilisent la contraception. Même droit à … de son corps

- Autour de 70 % des IVG concernent des f avec une contraception.

220 000 avortements/an en Fr environ 1 f /2

- Résistances pas de femmes, mais de la part des médecins. Remboursement ou pas

- 2001 assouplissement de la loi : pas de changement par rapport au nombre d’avortements et le nombre des naissances n’a pas baissé

Mais même discours réac : avortement présenté comme un drame

Faire sortir l’avortement du milieu hospitalier pendant un an 85, avant le changement de gouvernement de droite

Années 90 beaucoup d’oppositions

Loi de 2001 permet les médecins de ville de faire des ivg et, donc, les centres de planification vont s’emparer de cette loi qui les avez oubliés, pourtant.

Choix de la méthode : médicamenteuse ou aspiration ? Depuis 2015 dans le 93 les femmes ont le choix. Loi 2016 pour aspirations en ville, pas encore en centre de planification.

Accueil dans le 93

Entre 2013 et 2016, la possibilité est donné aux sages-femmes de prescrire la pilule, etc des avancées mais il faut rester vigilants.

Encore 3000 à 5000 f en France hors la loi vont avorter ailleurs

Conclusion : on devrait apprendre à nos filles et garçons que l’avortement ça fait partie de la vie des femmes.

Natalia Broniarczyk- Pologne

Loi anti en 93. On parle de compromis car 3 cas où c’est possible. Compromis pas avec les femmes mais entre la droite et l’église Viol, certitude que l’enfant à naitre est gravement atteint ou mise en danger de la vie de la f. Mais aussi 4 droit de refuser du médecin.

Dans la plus part des cas les médecins n’ont pas le choix, peur des représailles de la part des médecins

Cas d’Agata atteinte d’un cancer et on lui interdit d’avorter.

Les avortements pratiqués en Pologne très chers, donc réservés aux riches.

En Slovaquie 500€. Un tiers des f ont avorté en Pologne, seule différence : le prix et les conditions

En 2016 changement en Pologne : le mouvement des f car un groupe extrême droite ORDO URIS, introduire un nouveau délit le « meurtre prénatal », la f risquait 5 ans de prison

Les femmes ont envoyé des messages à la première ministre racontant des façon très détaillée leurs douleurs et difficultés. Résultat la première ministre a repondu que « en tant que f elle ne voulait pas la loi mais en tant que premier ministre elle devait la voter ».Résultat : Prise de conscience des f polonaises

Combat pour plusieurs lois pour libéralisation, mais... échec... puis grève. Le lundi noir des f et des qq h ont manifesté et quitté leur travail. Succès 2 j après retrait de la loi interdisant l’avortement. Mais nouvelle loi pour inciter les f à ne pas avorter : toute f qui poursuivrait sa grossesse alors que le foetus est gravement atteint, recevra 5000 złoty.

Alors le mouvement continue plus pour obtenir le droit à l’ ivg mais pour éviter que ce soit pire.

Grève du 8 mars, grand mouvement mais pas des revendications pour l’avortement et pas de représentation syndicale. Opposition contre les f et syndicats anticapitalistes.

QUESTIONS

Médecins qui donnent méthode Ogino, beaucoup en France ?

130 établissements de santé fermés en 10 ans

INFO:Samedi avant et après le 28 septembre, mobilisations européennes pour le droit à l’avortement avec la MMF marchfem@rezisti.org

Attention aux antichoix=provie=les survivants

Combat pour la maternité des Lilas

INFO site gynandco : liste de gynécologues féministes