local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 24 juillet 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le jeune Harutyan H en correctionnelle : NON A L’ACHARNEMENT POLICIER !

Mercredi 25 juillet à 9 heures, le jeune Harutyan H. lycéen, comparait au tribunal correctionnel de Tours sur plainte de deux policiers.
Les faits remontent à ce mois de décembre 2011 que les demandeurs d’asile tourangeaux et leurs soutiens garderont longtemps en mémoire, tant est insupportable le harcèlement policier qu’ils subissent au plus près des lieux censés les accueillir et les protéger, les Centres d’accueil pour demandeurs d’asile.
Parmi ces familles harcelées continuellement, la famille H, vivant dans un appartement à Tours-Nord, n’ose plus sortir de chez elle dès la mi-novembre. Le 8 décembre, le jeune Harutyan, pensant que la pression policière se relâche, décide de reprendre le chemin du lycée. Il est arrêté sans ménagement à l’arrêt de bus ; il ne se laisse pas embarquer sans réagir, mais les policiers le menottent et le mettent en garde-à-vue au commissariat de Tours, d’où il est expédié au Centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, au pied des pistes de Roissy.

Avant même ces évènements, le RESF37 avait décidé d’organiser le parrainage républicain d’Harutyan et de son frère Henrik le 14 décembre – mais il faut attendre la libération d’Harutyan pour que ce parrainage puisse se faire, à la mairie de Tours, le 30 décembre. La salle est comble ; on s’échange ce jour là un article du quotidien La Nouvelle République dans lequel un officier de police confie à la journaliste, à propos de cette chasse aux sans papiers qui dure depuis deux mois : “On se croirait pendant la guerre” !

Pour soutenir Harutyan H injustement poursuivi, et exprimer notre solidarité avec les victimes de la répression et de la violence policière qui s’exerce à l’égard des étrangers “sans papiers”, nous appelons à un rassemblement devant le palais de justice de Tours, 2 Place Jean Jaurès, le mercredi 25 juillet à 8 h 45.

Voir en ligne : http://resf37.free.fr/spip.php/plug...