local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 31 août 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Tous à la manif du 1er septembre pour la régularisation de tous les sans papiers

Le 1er septembre 2012 se tiennent dans plusieurs villes de France, des manifestations pour la

Régularisation des « sans papiers ».

Le Collectif des Travailleurs Sans Papiers d’Indre-et-Loire (Collectif TSP 37) s’associe à ces initiatives et appelle à une

Manifestation à Tours samedi 1er septembre à 15 heures.
Rassemblement Place Anatole France

Il y a 16 ans, à Paris, les 300 personnes « sans papiers », travailleurs, familles, jeunes, qui occupaient l’église Saint-Bernard pour réclamer leur régularisation, en étaient chassées par les CRS qui avaient défoncé la porte à coups de hache. Mais leur combat ne fut pas vain puisque, à l’occasion d’un changement politique, environ 80 000 régularisations furent acquises.

Mais aujourd’hui, après des années de politique particulièrement dure vis-à-vis des étrangers, voire franchement xénophobe (multiplication des lois restreignant leurs droits, triomphe de l’arbitraire avec les quotas d’expulsion, chasse aux Roms, etc.), le problème reste entier. Les « sans-papiers » continuent d’être surexploités par un patronat intéressé à pousser toujours plus loin la déréglementation du marché du travail. Cette « mise en concurrence de tous contre tous », vise à tirer vers le bas les conditions de travail et de salaire de l’ensemble des salariés du pays, avec la complaisance des gouvernements qui se sont succédé.

Depuis sa création en juillet 2011, le Collectif TSP 37, composé de femmes et d’hommes vivant ici depuis 5, 8, voire 10 ans, brutalement privés de leurs autorisations de travail et de séjour, se bat avec à ses côtés syndicats de salariés, organisations politiques et associations de défense des droits humains, pour que le Préfet d’Indre-et-Loire, qui en a le pouvoir, les rétablisse dans leurs droits. Ces 4 dernières semaines, la situation s’est aggravée au point que cinq d’entre eux, même lorsque les décisions du Tribunal Administratif leur étaient favorables, ont reçu des obligations de quitter le territoire (OQTF) dans les 30 jours. L’injuste privation de titres de séjour les plonge tous dans la misère, alors même que les secteurs d’activité dans lesquels ils travaillaient sont en manque de main d’œuvre, selon les données fournies par Pôle Emploi.

Régularisation de tous les membres du Collectif TSP 37 !

Arrêt des contrôles au faciès, et des expulsions du territoire !

Fermeture des centres de rétention administrative (CRA) !

Egalité des droits entre Français et Etrangers : droit de vivre en famille, droit au travail, droit aux études, droit à la santé !

Le Collectif TSP 37

Avec le soutien des syndicats, associations et organisations suivantes ; UD CGT 37, Syndicat local Construction CGT 37 , Solidaires 37, SUD Logement social, PCF Front de Gauche 37, RESF 37, Mouvement de la Paix, NPA 37, ATTAC Touraine, Chrétiens-Migrants, LDH 37, AL 37, FSU 37,DNSI 37, EELV 37.

Voir en ligne : http://resf37.free.fr/spip.php/plug...

Documents joints