local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 17 avril 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les réacs sont toujours là

L’intéressée, une stagiaire licenciée au bout de son année de stage, a eu beaucoup de chance : non seulement on l’a jugée apte à terminer son année scolaire tout en l’estimant inapte au métier, mais en plus elle a pu finir (avec sept mois de retard certes) par toucher les indemnités de chômage qui lui étaient dues, ce qui pourrait relever de l’exploit dans certains rectorats.

...Comme les victimes de ces pratiques administratives choquantes (destinées à ne verser qu’une partie des indemnités dues) sont le plus souvent en situation de grande précarité (par exemple des contractuels effectuant des remplacements lointains sans pour autant pouvoir bénéficier de frais de déplacement s’ils n’ont pas de rattachement administratif, ce qui est le cas de la quasi totalité des "contractuels" de l’Éducation Nationale), comme aussi ils sont faiblement syndicalisés et que peu d’entre eux se lancent dans des recours devant les juridictions administratives (cela prend deux à trois ans et cela procure de bonnes prises de tête...), la situation devrait encore pouvoir perdurer et pourrait même être promise à un bel avenir :

...Créé après que l’armée eut pris conscience de la nécessité de former davantage ses jeunes soldats inexpérimentés à la suite d’une embuscade ayant coûté la vie à dix d’entre eux en Afghanistan en 2008, le Centre d’Aguerrissement Inter-Organique (CAIO) de la Marine à Toulon, normalement spécialisé dans la préparation mentale et physique du combattant, s’intéresse beaucoup aussi à l’école et spécialement aux "décrocheurs" comme on peut le voir ici ou ici (Le Figaro).

...Sont promus penseurs officiels du parti en matière d’éducation l’écrivain -« philosophe » Jean Némo qui milite depuis des années pour le chèque-éducation et fait figure de guide spirituel pour la très droitière Sos Education et Anne Coffinier, patronne de la Fondation pour l’école qui veut promouvoir des établissements privés hors contrat avec financement public (notamment par le biais de la défiscalisation et des niches fiscales).

...Mais il est vrai que la patronne de la Fondation pour l’école a toujours eu un problème pour discerner la couleur des "agences de presse" qu’elle fréquente (surtout le brun), comme on l’avait déjà constaté lorsqu’elle relayait sur son site des vidéos enregistrées par ERTV, la "télé dissidente" d’ Égalité et Réconciliation, l’association politique nazillonne d’Alain Soral...(souvenez-vous)

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...