local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 8 mars 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

ETAT D’URGENCE ! TOUS et TOUTES CONCERNES !

La constitutionnalisation de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité représente de graves menaces pour les libertés individuelles et collectives

La condamnation et la poursuite de syndicalistes, les interpellations violentes dans les quartiers populaires et les assignations à résidence ont pour but de faire taire toutes contestations sociales et évacuer les nécessaires réponses aux besoins sociaux et enjeux environnementaux.

C’est l’essence même de notre démocratie qui est en danger.

Préfet et Police ne doivent pas se substituer au judiciaire en prenant des mesures sans motivation. Celles-ci doivent cesser ! Nous ne pouvons accepter qu’une logique sécuritaire, un Etat d’exception évacue les valeurs d’égalité, d’humanité, de fraternité.

Tous ces dispositifs n’ont aucune efficacité pour lutter contre le terrorisme, c’est plus de démocratie et de citoyenneté qu’il nous faut !

Le Collectif « Nous ne céderons pas 37 » organise une grande réunion publique le
mardi 29 mars 2016 à 20h.

Salle polyvalente du centre de Vie du Sanitas à Tours en présence de Philippe BARON, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats au Barreau de TOURS

Collectif « nous ne céderons pas 37 » : ATTAC 37, CGT 37, Convergences services publics 37, Coordination BDS 37, D’ailleurs nous sommes d’ici 37, FSU 37, Ligue des droits de l’homme 37, Retirada 37, Réseau Education Sans Frontière 37, Solidaires 37, et les organisations EELV 37, Ensemble 37, MRC 37, NPA 37, PCF 37, PCOF 37

Voir en ligne : http://solidaires37.org/spip.php++cs_INTERRO++ar...