local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 6 septembre 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

La rentrée s'est bien passée (selon la police)

* Les solutions auxquelles on n’avait pas (encore) pensé :

En Côte d’Or, on propose la création d’une classe unique pour faire des économies 25 élèves sur 5 niveaux. What else ?

source



* Quand un lobby patronal s’invite dans les lycées pour influencer les enseignants

source APSES.

Le logo du Ministère de l’Education nationale accolé à celui du think-tank patronal l’institut de l’entreprise (IDE)* et du journal les Echos sur la première page d’un futur « journal d’actualité » économique très orienté à destination de lycéens ? C’est ce qu’ont pu découvrir des enseignants aux récents Entretiens-enseignants-entreprises co-organisés par le Ministère et l’IDE les 25 et 26 août derniers. Le prototype du journal est particulièrement inquiétant. Car si l’objectif annoncé est "d’éclairer les thématiques des programmes par des faits d’actualité" et "d’ouvrir et alimenter le débat en classe", le moins que l’on puisse dire est que le « débat » proposé risque de ne pas être très contradictoire. Lire la suite


* L’enseignant qui dénonçait les dérives du lycée musulman Averroès condamné par un tribunal de police

… pour envoi de mail.
source
Intéressant, cette union sacrée des chefs d’établissements cathos avec le directeur du lycée Averroès pour ne pas réembaucher le prof (quand on partage la même soupe...). Ils ont peur que cela donne le mauvais exemple et que des profs se mettent à l’ouvrir un peu trop chez eux aussi ?


* Ecole : 10 euros d’amende pour les parents qui sont en retard

C’est aux Attaques, dans le Nord-Pas-de-Calais, que cela se passe (et dans le même département, l’amende est 5 euros à Armentières) source Quelques municipalités avaient déjà donné l’exemple dans ce domaine dès 2012-2013 : Bourogne (Territoire de Belfort), Fresnes (Val-de-Marne), Montigny-le-Bretonneux (Yvelines), Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine)... source


* Complaisances cathos pour l’extrême droite

Le diocèse de Fréjus-Toulon, qui s’était déjà fait remarquer en finançant ouvertement des écoles privées hors contrat tenues par des intégristes (voir là) fait un pas de plus en direction de l’extrême droite en conviant Marion Maréchal-Le Pen à son université d’été.
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/marion-marechal-le-pen-ne-voit-pas-d-incoherence-entre-catholicisme-et-fn_1710703.html

Toutefois à cette occasion l’évêque de Fréjus ne voulant pas apparaître comme encore plus réac que son invitée a fait un peu de ménage et a partiellement censuré certaines pages de son site web, comme celle-ci (source) l’homosexualité et la franc maçonnerie (deux obsessions de la fachosphère) étaient encore il y a peu présentées comme le signe d’une emprise satanique... (copie d’écran de la version non censurée consultable ici)

Heureusement, nous explique-t-on, il existerait des objets bénits pour nous protéger du démon...

Il faut dire que l’évêque de Fréjus-Toulon sait choisir ses copines, et comme il ne trouve pas du tout leurs idées sataniques, pas besoin d’utiliser d’objets bénits pour ces démones-là : avant Marion Maréchal-Le Pen,
il avait déjà reçu
Ludovine de la Rochère (présidente de LMPT/la manif pour tous) et Anne Coffinier (sainte patronne des écoles hors contrat et présidente de la Fondation pour l’école). source

Même Belghoul (JRE/FAPEC) se vantait d’avoir eu le "privilège" de rencontrer l’évêque, comme elle s’en vante ici .
Ladite Belghoul qui, nous dit-on, va bientôt passer en correctionnelle pour une partie de son oeuvre.

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...