local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 30 juillet 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Migrants : DÉCLARATION DE L INTERSYNDICALE DEVANT LE PRÉFET

Les Organisations Syndicales CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA d’Indre et Loire ont demandé à être reçues par le préfet pour évoquer la situation des migrants aux Sanitas.

Cela fait plus d’un mois et demi qu’un camp de toile s’est installé.

Des familles (femmes, enfants, personnes atteintes de pathologies lourdes) vivent dans la précarité la plus extrême.

Le seul local accessible pour ces familles est celui de l’association Chrétien Migrant qui ne dispose pas de moyens nécessaires à l’hébergement des familles présentes sur le camp.

L’Intersyndicale considère que la situation est indigne, elle met en cause le vivre ensemble qui doit être la priorité d’une société démocratique comme la nôtre. C’est inacceptable.

Les politiques menées en France et en Europe par les gouvernements successifs ne sont pas à la hauteur : des dizaines de milliers de personnes sont laissées à l’abandon sur le territoire.

Pour nous, les migrants sont des victimes qui fuient leurs pays du fait des guerres et de la misère.

Ce sont des travailleurs en devenir et nous sommes solidaires avec eux.

Notre devoir est de les accueillir de façon décente. Les pouvoirs publics doivent prendre leurs responsabilités.

Sur la ville de Tours on assiste depuis bientôt deux mois à un refus des autorités à prendre globalement en charge le dossier.

La préfecture et la mairie de Tours ne cesse de se renvoyer le problème.

En matière de protection des mineurs ou des personnes fragiles, la légalité n’est pas respectée.

Or le représentant de l’état doit faire respecter la loi.

L’Intersyndicale propose que rapidement une rencontre soit programmée avec tous les acteurs du dossier : la préfecture d’Indre et Loire, la préfecture de région, et les associations qui les soutiennent.

Voir en ligne : http://solidaires37.org/spip.php++cs_INTERRO++ar...