local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 24 juin 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

"Neuillé-Pont-Pierre ne plie pas !" (la NR)

 

Source : la NR du 24/06/2015 05:35

Neuillé-Pont-Pierre ne plie pas !

Les portes d’entrées du collège ont été bloquées hier matin. - (Photo cor. NR, Michel Bellanger)

La décision du conseil départemental de diviser par deux le budget destiné au collège ne passe toujours pas.

A Neuillé-Pont-Pierre, les propositions du conseil départemental (NR des 20 et 22 juin) n’ont pas vraiment convaincu les parents d’élèves. C’est le moins qu’on puisse dire. La preuve, hier matin, c’est une nouvelle action symbolique qui était menée pour bloquer les entrées du bâtiment pendant une demi-heure avant le début des cours, empêchant ainsi les élèves d’accéder à leur classe.

Ce mouvement, au sein duquel on pouvait remarquer la présence d’élus de l’ancienne majorité et d’élus municipaux, avait pour but de revenir sur le problème majeur de ce collège très ancien, à savoir le surpeuplement avec 580 élèves pour 400 places. Mais il avait également pour but de dénoncer son état de vétusté, ainsi qu’une insécurité permanente qui plane sur les élèves...
Pour tous, une extension-réhabilitation n’est pas envisageable et seule la reconstruction décidée par l’ancienne majorité départementale, dont les travaux ont déjà été engagés (pour une somme de 600.000 €) reste l’unique solution. A ce propos, le maire de la commune, Michel Jollivet, rappelle, dans un communiqué, que dans ce dossier de reconstruction du collège, il avait eu le soutien des maires de Cerelles, Charentilly, Rouziers-de-Touraine, Saint-Antoine-du-Rocher et Sonzay. Il réitère aujourd’hui sa volonté de voir le projet initial aller à son terme.
Une session extraordinaire est prévue le 10 juillet au conseil départemental pour statuer sur le dossier. Inutile de dire que ses conclusions sont attendues avec impatience à Neuillé.