local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Publié : 27 avril 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Limitation de la durée du doctorat : quand le ministère définit le/la « doctorant-e idéal-e »

Contribution Sud éducation et Solidaires étudiant-e-s

mercredi 15 avril 2015,

 

Remarques préliminaires

Nous rappelons que nos deux fédérations :

1) s’opposent à la réduction arbitraire de la durée des thèses par des limites de nombre de réinscriptions imposées d’en haut et figées dans le droit (article 14).

  • Si nous sommes favorables à un débat pédagogique et professionnel sur l’encadrement des thèses, leurs conditions de réalisation et de financement, qui influent sur leur durée, nous pensons que fixer dans le droit une limite de temps à des travaux de recherche serait une mesure contraire à la fonction de la thèse car la durée ne peut être un paramètre considéré comme uniforme pour toutes les thèses.
  • Cette mesure ne tient pas compte des exigences croissantes qui sont imposées aux doctorants en parallèle de la réalisation de leur thèse (activités d’enseignement, communications et publications, recherche de financements…), pourtant actées par