local : MAISON DES SYNDICATS
18 rue de l'Oiselet   -   La Camusière
37550    Saint Avertin
local :  02.47.85.11.15
portable : 07 81 55 42 14

 courriel : sudeduc37@gmail.com

Par : D.R.
Publié : 27 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

UBU roi

Faut-il rappeler aussi que ces contrats aidés correspondent à des missions à l’évidence pérennes de l’éducation nationale (principalement accompagnement d’enfants handicapés dans le secondaire et travail de secrétariat dans le primaire), fait qui a déjà valu aux établissements scolaires quelques condamnations devant les Prud’hommes... ?

...La création de cette prime est vraiment la moindre des choses, car dans le même temps disparaît une prime de 400 € donnée pour faire passer les évaluation en CE1 et CM2, ainsi que disparaît aussi des Heures supplémentaires et les sommes versées pour l’accompagnement éducatif.

...Oui, il s’agit là d’un système de transition totalitaire, destiné à afficher un nombre maximum d’inscrits en MEEF 1 pour la propagande ministérielle, mais qui sera pédagogiquement ingérable, et qui risque détourner définitivement une grande masse d’étudiants de ces infâmes préparations concoctées par l’Espé : il se pourrait bien qu’elles s’effondrent d’elles-mêmes.

...Alors que l’école intégriste hors contrat Notre-Dame de la Sainte-Espérance, située à Brindas dans le département du Rhône, vante sur son site Internet (plus mis à jour depuis 2005) « d’excellentes conditions de travail [qui] garantissent l’ordre et la paix » ainsi qu’un «  règlement fort [qui] forge les caractères et participe à la formation des personnalités » afin que les enfants « grandissent chrétiennement » et reçoivent un « enseignement de la religion, inscrit dans la beauté de la liturgie traditionnelle », c’est en fait un traitement pas très catholique qui aurait été infligé à certains élèves punis.

...Présentée au parquet le 22/06/2013 et mise en examen (après trois jours de garde à vue) pour violences volontaires commises sur mineurs de moins de 15 ans, privation de soins et d’aliments, "la créatrice et responsable de cette institution catholique hors contrat, rapporte de son côté leprogres.fr, a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer toute fonction au sein de l’établissement scolaire.

Voir en ligne : http://www.le-mammouth-dechaine.fr/...